L'Opep et ses alliés déterminés à réduire les stocks de pétrole

mercredi 31 mai 2017 12h59
 

MOSCOU (Reuters) - L'Opep et des pays non-membres de l'organisation se sont engagés à ramener les stocks mondiaux de pétrole à leur moyenne sur cinq ans, a annoncé mercredi le ministre saoudien de l'Energie, Khalid al Falih, ajoutant qu'un tel objectif peut être atteint très rapidement.

S'exprimant à Moscou après une réunion entre le cartel et la Russie, Khalid al Falih et son homologue russe, Alexandre Novak, ont également déclaré s'attendre à un renforcement de leur coopération sur les marchés pétroliers au-delà de l'expiration de l'actuel accord qui a été prolongé en mai de neuf mois jusqu'à fin mars 2018.

"Notre déclaration commune avec la Russie a conclu sur la nécessité de faire davantage pour ramener les stocks vers leur moyenne sur cinq ans, bien que l'objectif de rééquilibrage soit en passe d'être atteint", a déclaré Khalid al Falih.

Ce dernier a réitéré la position de son pays consistant à faire "tout ce qu'il faut" avec la Russie pour aider à stabiliser le marché pétrolier.

"Il est nécessaire d'élaborer de nouveaux principes-cadres pour une coopération continue et constante entre l'Opep et les non-Opep même après l'expiration des accords de Vienne", a dit pour sa part Alexandre Novak.

Sur le marché, le Brent abandonne 1,99% à 50,81 dollars le baril vers 10h20 GMT.

(Dmitri Zhdannikov et Vladimir Soldatkine; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

 
L'Opep et des pays non-membres de l'organisation se sont engagés à ramener les stocks mondiaux de pétrole à leur moyenne sur cinq ans, a annoncé mercredi le ministre saoudien de l'Energie, Khalid al Falih (photo), ajoutant qu'un tel objectif peut être atteint très rapidement. /Photo prise le 31 mai 2017/REUTERS/Maxim Shemetov