La confiance des ménages au plus haut depuis août 2007

mardi 30 mai 2017 09h15
 

PARIS (Reuters) - La confiance des ménages a progressé plus que prévu en mai pour atteindre un plus haut depuis août 2007, les Français étant plus optimistes sur leur niveau de vie et leurs craintes sur le chômage restant au plus bas, selon les données publiées mardi par l'Insee.

Après être resté calé sur sa moyenne de long terme (100) pendant les quatre premiers mois de l'année, l'indicateur synthétisant cette confiance a gagné deux points ce mois-ci, à 102, alors que les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne en progression d'un point seulement.

D'après l'enquête de mai, les principaux moteurs de cette progression sont l'amélioration de l'opinion des ménages sur leur situation financière future - en hausse de quatre points - et de celle sur leur niveau de vie passé et futur, les soldes correspondants gagnant cinq points chacun pour atteindre des plus hauts depuis l'été 2007.

"Un pic d'optimisme relatif a également été constaté pour cette variable lors des élections présidentielles précédentes", souligne l'Insee.

L'opinion des ménages sur leur capacité d'épargne est restée quasiment stable, tout comme la proportion de ménages estimant qu'il est opportun d'épargner, avec un solde toujours largement en deçà de sa moyenne de long terme.

Les craintes des Français sur l'évolution du chômage se sont également maintenues à leur plus bas niveau depuis juin 2008 pour le deuxième mois consécutif.

Ils sont par ailleurs moins nombreux à considérer que les prix ont augmenté au cours des douze derniers mois : le solde correspondant, en baisse de cinq points, atteint son plus bas niveau depuis avril 2016 et reste inférieur à sa moyenne de long terme.

La proportion de ménages qui considèrent que les prix augmenteront au cours des douze prochains mois diminue également, avec un solde en recul de six points, qui retrouve son niveau moyen de longue période.

(Myriam Rivet, édité par Simon Carraud)

 
La confiance des ménages a progressé plus que prévu en mai pour atteindre un plus haut depuis août 2007. /Photo d'archives/REUTERS/Pascal Rossignol