May 25, 2017 / 10:46 AM / 2 months ago

Les Bourses en Europe montent un peu dans de faibles volumes

3 MINUTES DE LECTURE

Les principales Bourses européennes sont en légère hausse jeudi à mi-séance dans de faibles volumes d'échanges en ce jour de l'Ascension. À Paris, le CAC 40 prend 0,32% à 5.358,60 points vers 10h20 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,15% et à Londres, le FTSE progresse de 0,1%. /Photo d'archives/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont en légère hausse jeudi à mi-séance dans de faibles volumes d'échanges en ce jour de l'Ascension, malgré un net repli des valeurs liées aux matières premières dans le sillage d'une baisse des cours du minerai de fer et du pétrole.

Les contrats à terme sur les principaux indices américains suggèrent une ouverture de Wall Street en hausse d'environ 0,3%. Mercredi, la Bourse de New York a fini en hausse et le Standard & Poor's 500 a inscrit un record de clôture après le compte rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale, qui n'a pas remis en cause le scénario de relèvement progressif des taux d'intérêt américains au cours des mois à venir.

À Paris, le CAC 40 prend 0,32% à 5.358,60 points vers 10h20 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,15% et à Londres, le FTSE progresse de 0,1%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,1%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,33% et le Stoxx 600 de 0,07%.

Les volumes sur le CAC représentent moins du quart de leur moyenne quotidienne des 90 dernières séances.

Les ressources de base (-0,65%) pèsent sur la tendance avec notamment, à Paris, une baisse de près de 2% pour ArcelorMittal, lanterne rouge du CAC. La raison principale en est un recul de 4% du cours du minerai de fer.

La plus forte progression de l'indice parisien est pour Safran, qui s'adjuge 2,4% au lendemain de présentation d'un nouveau projet, révisé à la baisse, de rachat de Zodiac (+0,7%).

Les cours du pétrole baissent d'environ 1%, l'annonce, largement anticipée, d'une prolongation pour neuf mois de l'accord de limitation de la production en vigueur depuis le 1er janvier à l'issue de la réunion ministérielle de ce jeudi à Vienne entre pays producteurs favorisant des prises de bénéfice.

Sur le marché des changes, le dollar abandonne 0,1% face à un panier de référence, non loin du plus bas de six mois et demi touché lundi. L'euro se stabilise autour de 1,1216 dollar.

La livre, de son côté recule de 0,2% face au billet vert après l'annonce d'un ralentissement plus marqué que prévu de la croissance de l'économie britannique au premier trimestre.

Sur le front de la dette, les rendements obligataires baissent avec les signaux plutôt accommodants lancés par les grandes banques centrales. Celui du Bund allemand à 10 ans cède près de quatre points de base à 0,36%.

Patrick Vignal, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below