Lenovo renoue avec les bénéfices sur l'exercice 2016-2017

jeudi 25 mai 2017 09h23
 

par Sijia Jiang

HONG KONG (Reuters) - Le groupe chinois Lenovo, premier fabricant mondial d'ordinateurs individuels, a annoncé jeudi avoir renoué avec les bénéfices au cours de l'exercice 2016-2017, ses ventes de PC ayant subi une baisse moins marquée que celle de l'ensemble du marché.

Sur les 12 mois au 31 mars, l'entreprise a dégagé un résultat positif de 535 millions de dollars (476 millions d'euros), contre une perte de 128 millions de dollars en 2015-2016, qui avait été le premier exercice dans le rouge en six ans.

Ce total est inférieur au consensus de 569 millions de dollars établi par Thomson Reuters à partir des estimations de 24 analystes. En revanche, sur le seul quatrième trimestre de l'exercice, le bénéfice, à 107 millions de dollars, est supérieur au consensus, qui était de 93,8 millions.

Le chiffre d'affaires de Lenovo a reculé de 4% sur les 12 mois au 31 mars, à 43 milliards de dollars, mais sur le seul quatrième trimestre 2016-2017, il a progressé de 5%, à 9,58 milliards.

Comme les autres fabricants d'ordinateurs individuels, Lenovo est confronté depuis plusieurs années à une contraction du marché, conséquence de la généralisation de l'utilisation des smartphones et des tablettes.

Selon le cabinet d'études Gartner, les livraisons mondiales de PC ont reculé pour le dixième trimestre de suite sur la période janvier-mars, tombant sous le chiffres des 63 millions d'unités pour la première fois depuis 2007.

Les livraisons annuelles de Lenovo, elles, ont reculé de 1% sur l'ensemble de l'exercice à fin mars alors que la contraction du marché des PC dans son ensemble atteignait 3%, une surperformance qui se traduit pour le groupe chinois par une part de marché en hausse de 0,4 point de pourcentage à 21,4%, un record.

  Suite...

 
Lenovo,a annoncé avoir renoué avec les bénéfices au cours de l'exercice 2016-2017, ses ventes de PC ayant subi une baisse moins marquée que celle de l'ensemble du marché. /Photo d'archives/REUTERS/Gleb Garanich