USA: Baisse plus forte que prévu des reventes de logements

mercredi 24 mai 2017 16h33
 

WASHINGTON/NEW YORK (Reuters) - Les reventes de logements ont baissé plus que prévu en avril aux Etats-Unis, pénalisées par une pénurie d'offre qui favorise des prix élevés et laisse sur la touche des acheteurs potentiels.

Elles ont reculé de 2,3% au rythme annualisé de 5,57 millions d'unités, a annoncé mercredi la National Association of Realtors (NAR), principale fédération d'agents immobiliers du pays.

Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à une baisse de 1,1%, au rythme annualisé de 5,65 millions d'unités.

La statistique de mars a été revue en baisse, à 5,70 millions, contre 5,71 millions précédemment annoncés.

Sur un an, les reventes du mois d'avril sont en hausse de 1,6%, ce qui souligne la bonne santé du marché immobilier.

Si le nombre de logements sur le marché a augmenté le mois dernier de 7,2% à 1,93 million d'unités, les stocks se sont néanmoins contractés de 9% sur un an.

La faiblesse des reventes de logements, tout comme la baisse des ventes de logements neufs, suggère que l'investissement immobilier ne contribuera que modestement à la croissance économique américaine au deuxième trimestre.

L'investissement résidentiel a contribué à hauteur d'un demi-point de pourcentage à la croissance de 0,7% enregistrée par l'économie américaine au premier trimestre en rythme annualisé.

(Service économique)

 
Les reventes de logements ont baissé plus que prévu en avril aux Etats-Unis, pénalisées par une pénurie d'offre qui favorise des prix élevés et laisse sur la touche des acheteurs potentiels. /Photo prise le 21 mars 2017/REUTERS/Brendan McDermid