Marks & Spencer s'efforce de rassurer sur son redressement

mercredi 24 mai 2017 13h15
 

par James Davey

LONDRES (Reuters) - Marks & Spencer a assuré mercredi que son activité habillement était sur la voie du redressement au vu d'une amélioration de ses marges et d'une stabilité de ses parts de marché, malgré l'annonce d'un bénéfice annuel en baisse et d'un recul des ventes au quatrième trimestre de l'exercice 2016-2017.

Le distributeur britannique, a estimé qu'au sein d'un marché de l'habillement "volatil et légèrement déprimé", son plan de relance de ce segment était bien parti.

Les investisseurs semblaient d'accord avec l'analyse de Marks & Spencer puisque, vers 11h00 GMT, le titre du distributeur gagnait 1,78% à 394,6 pence alors que l'indice regroupant les valeurs européennes liées à la distribution était pratiquement stable et que le FTSE 100 de la Bourse de Londres prenait 0,3%.

La hausse de ce mercredi porte à près de 13% la performance de l'action M&S depuis le début de l'année contre +4,6% pour l'indice sectoriel sur la période.

Le 5 mai, la valeur avait bondi de près de 5% après la nomination à la présidence du conseil d'administration du groupe d'Archie Norman, perçu comme un dirigeant doté d'une solide expérience couronnée de succès dans le secteur en Grande-Bretagne.

"Nous avons accompli un travail formidable au cours de l'année écoulée et, même s'il reste beaucoup à faire, je suis fier de nos progrès", a déclaré Steve Rowe, le directeur général.

En poste depuis un peu plus d'un an après avoir dirigé la division habillement de l'enseigne vieille de 133 ans, Steve Rowe a lancé en 2016 un plan de redressement de cette division ainsi que des articles d'équipement de la maison, en se fixant pour priorités l'amélioration des gammes, une meilleure configuration des magasins et une plus grande disponibilité des produits, tout en expliquant que cette transformation pèserait dans un premier temps sur les bénéfices du groupe.

  Suite...

 
Marks & Spencer a assuré mercredi que son activité habillement était sur la voie du redressement au vu d'une amélioration de ses marges et d'une stabilité de ses parts de marché, malgré l'annonce d'un bénéfice annuel en baisse et d'un recul des ventes au quatrième trimestre de l'exercice 2016-2017. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer