Broadcom obtient le feu vert de l'UE pour le rachat de Brocade

vendredi 12 mai 2017 19h11
 

BRUXELLES (Reuters) - Broadcom a obtenu vendredi le feu vert de la Commission européenne pour son offre de 5,5 milliards de dollars (5,05 milliards d'euros) sur Brocade après avoir promis de coopérer avec ses concurrents et de protéger leurs données confidentielles.

Le groupe singapourien Broadcom, ex-Avago Technologies, fabrique des puces de communication utilisées aussi bien dans des appareils mobiles que dans les serveurs, tandis que le californien Brocade est spécialisé dans les produits de stockage, les logiciels et les commutateurs de réseau.

La Commission européenne a estimé que les concessions proposées par Broadcom répondaient aux inquiétudes sur le dossier, confirmant ainsi une information donnée par Reuters le 9 mai.

"Broadcom s'est engagé à coopérer étroitement et en temps opportun avec les fournisseurs de cartes HBA concurrentes (contrôleurs hôtes de bus) pour atteindre le même niveau d'interopérabilité que celui de ses propres cartes HBA et de protéger les informations confidentielles des tierces parties", a dit l'exécutif européen.

Cet accord est le dernier en date dans le secteur en cours de consolidation des puces en raison d'une hausse de la demande dans les appareils connectés et l'automobile.

(Foo Yun Chee; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

 
Broadcom a obtenu vendredi le feu vert de la Commission européenne pour son offre de 5,5 milliards de dollars (5,05 milliards d'euros) sur Brocade après avoir promis de coopérer avec ses concurrents et de protéger leurs données confidentielles. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake