Total et Inpex souhaitent 39% d'un gisement en Indonésie

vendredi 12 mai 2017 11h14
 

DJAKARTA (Reuters) - Total E&P Indonésie, filiale de Total, et le japonais Inpex ont proposé de prendre une participation de 39% dans le nouveau contrat de partage de production du bloc pétrolier et gazier offshore Mahakam, a déclaré vendredi un haut fonctionnaire indonésien.

Le gouvernement indonésien avait proposé en 2015 aux deux pétroliers, dont le contrat expire en fin d'année, une participation de 30%, la compagnie nationale locale Pertamina s'octroyant le reste.

Arcandra Tahar, secrétaire d'Etat à l'Energie, a dit que le gouvernement n'avait pas encore répondu à Total et à Inpex, ajoutant qu'il demandait à Pertamina de calculer la valeur du bloc pour déterminer celle de la participation.

"Le gouvernement décidera s'ils auront 30% ou 39%", a dit Tahar à la presse. "Nous examinons la chose; tout dépendra de la valorisation".

La filiale indonésienne de Total s'est refusé à tout commentaire. Inpex n'a pas répondu aux sollicitations de commentaires.

Total et Inpex ont en outre demandé à pouvoir vendre le gaz à des acheteurs locaux au prix du marché, à obtenir un crédit d'investissement de 17% pour le développement du gisement et à accélérer la dépréciation d'actifs.

(Wilda Asmarini, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

 
Total E&P Indonésie, filiale de Total, et le japonais Inpex ont proposé de prendre une participation de 39% dans le nouveau contrat de partage de production du bloc pétrolier et gazier offshore Mahakam. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé