Wall Street ouvre en baisse, pénalisée par les résultats

jeudi 11 mai 2017 16h04
 

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York évolue en baisse jeudi à l'ouverture, pénalisée notamment par les résultats jugés décevants de Macy's.

Les chiffres hebdomadaires des inscriptions au chômage, bien que supérieurs aux attentes, n'ont pas eu d'impact notable sur les marchés, alors que les investisseurs digèrent toujours par ailleurs le limogeage du chef du FBI par Donald Trump.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones perd 46,25 points, soit un repli de 0,22%, à 20.896,86 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,34% à 2.391,34 points et le Nasdaq Composite cède 0,34% à 6.108,23 points.

Macy's plombe l'indice S&P avec un chute de plus de 11% en réaction à la publication de résultats trimestriels inférieurs aux attentes et qui montrent une baisse de 5,2% des ventes à magasins comparables. Le groupe de grands magasins a néanmoins confirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice fiscal.

"Les valeurs de la distribution sont très regardées parce que le secteur a fortement souffert sur le marché depuis deux ans", souligne Adam Sarhan, directeur général chez 50 Park Investments.

Dans ce climat, les indicateurs économiques du jour n'ont pas fait bouger les marchés. Le département du Travail a annoncé une baisse, plus forte que prévu, des inscriptions hebdomadaires au chômage lors de la semaine au 6 mai. Le nombre de chômeurs régulièrement inscrits est au plus bas depuis 28 ans et demi.

Les prix à la production ont pour leur part enregistré le mois dernier une remonté plus importante que prévu aux Etats-Unis, leur hausse annuelle la plus élevée en cinq ans, témoignant de l'intensification des pressions inflationnistes.

Les investisseurs semblent toujours prudents deux jours après le limogeage du patron du Bureau fédéral d'enquête (FBI), James Comey par Donald Trump, qui fait douter, de nouveau, de la capacité du président américain à mettre en place sa politique économique.

Autre valeur du jour, Snap chute fortement à un plus bas depuis son entrée en Bourse (-20%), après avoir dégagé un chiffre d'affaires inférieurs aux attentes. Le groupe, propriétaire de l'application de messagerie Snapchat, voit la croissance de son nombre d'utilisateurs ralentir.   Suite...

 
La Bourse de New York évolue en baisse jeudi à l'ouverture. Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones perd 0,22%. /Photo d'archives/REUTERS/Andrew Kelly