Le marché automobile chinois à un creux de 20 mois en avril

jeudi 11 mai 2017 10h36
 

PÉKIN (Reuters) - Le marché automobile chinois s'est contracté en avril, tombant à un creux de près de deux ans en raison notamment d'un relèvement de la taxe sur les petites cylindrées en début de l'année qui a découragé des acheteurs potentiels.

Les ventes de véhicules neufs en Chine, premier marché automobile mondial, ont ainsi diminué de 2,2% à 2,1 millions d'unités le mois dernier, après une hausse de 4% en mars, montrent les chiffres publiés jeudi par l'Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM).

Cette baisse est la plus importante depuis août 2015 quand les ventes avaient reculé de 5%.

Au cours des quatre premiers mois de l'année, les ventes ont cependant augmenté de 4%, mais ce rythme est moins rapide que les 5% prévus par la CAAM pour l'ensemble de l'année 2017.

"La demande a été faible et cela a entraîné une hausse des stocks en avril", a déclaré Chen Shihua, porte-parole de la CAAM.

La taxe pour l'achat de voitures de cylindrée égale ou inférieure à 1,6 litre a été relevée cette année de 5 à 7,5% et passera à 10% l'an prochain, retrouvant ainsi son taux normal avec la suppression progressive d'incitations fiscales à l'achat de ce type de véhicules.

La Chine prévoit d'écouler 35 millions de véhicules par an d'ici 2025, dont plus de 20% dotés de moteurs propres appelés "nouveaux véhicules énergétiques".

(Muyu Xu, Yifan Qiu et Jake Spring; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)

 
Le marché automobile chinois s'est contracté en avril, tombant à un creux de près de deux ans en raison notamment d'un relèvement de la taxe sur les petites cylindrées en début de l'année qui a découragé des acheteurs potentiels. /Photo d'archives/ REUTERS/Mike Stone