11 mai 2017 / 08:08 / dans 4 mois

BT recule en Bourse faute d'objectifs à moyen terme

BT, le premier opérateur télécoms britannique, a annoncé jeudi son intention de restructurer sa division Global Services destinée aux multinationales et de revoir à la baisse ses ambitions en matière de dividende afin de se remettre d'un scandale comptable en Italie. /Photo prise le 27 janvier 2017/REUTERS/Neil Hall

LONDRES (Reuters) - BT, le premier opérateur télécoms britannique, a annoncé jeudi son intention de restructurer sa division Global Services destinée aux multinationales et de revoir à la baisse ses ambitions en matière de dividende afin de se remettre d‘un scandale comptable en Italie.

A l‘occasion de l‘annonce du scandale, le 24 janvier, BT avait revu à la baisse ses prévisions de résultats pour 2017 et 2018, ce qui avait entraîné ce jour-là une chute de 21% du titre, la plus lourde perte de son histoire.

Vers 13h10 GMT, le titre BT perdait 3,13% à 302,1 pence, accusant l‘une des plus fortes baisses du FTSE 100 de la Bourse de Londres et tirant vers le bas l‘indice regroupant les valeurs télécoms européennes (-0,96%).

Pour expliquer ce nouveau recul de l‘action, les analystes financiers ont souligné l‘absence de prévisions de bénéfices à plus long terme, une rupture avec une longue habitude de BT en la matière.

Gavin Patterson, directeur général du groupe, a déclaré que ce dernier attendait d‘en savoir plus sur les changements proposés par le régulateur du secteur Ofcom sur les prix de certains services haut débit les plus prisés avant de donner ses projections pour l‘exercice 2018-2019.

Le chiffre d‘affaires au quatrième trimestre 2016-2017 du groupe s‘est établi à 6,12 milliards de livres (7,27 milliards d‘euros), en hausse de 10%, et le bénéfice ajusté a atteint 2,07 milliards de livres, en progression de 2%.

Ces données sont largement conformes aux prévisions, mais la société dit avoir traversé une “année difficile”.

BT veut supprimer 4.000 emplois dans sa division Global Services, ce qui se traduira par une charge de restructuration de 300 millions de livres.

L‘opérateur va verser un dividende final de 10,55 pence, en hausse de 10%, mais la croissance du dividende en 2017/2018 sera inférieure aux 10% prévus initialement.

Pour l‘exercice 2017-2018, BT a réaffirmé sa prévision d‘un chiffre d‘affaires inchangé et d‘un excédent brut d‘exploitation compris entre 7,5 et 7,6 milliards de livres.

Paul Sandle; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below