Les actifs US d'Altice creusent l'écart avec SFR au premier trimestre

jeudi 11 mai 2017 10h31
 

PARIS (Reuters) - Le groupe de télécoms et de médias européen Altice a fait état jeudi d'une hausse de ses résultats au premier trimestre, portés par ses actifs aux Etats-Unis dont les performances contrastent avec les difficultés persistantes de sa filiale française SFR.

Ce décalage se traduit en Bourse par un grand écart entre les performances boursières de SFR - +11,4% depuis sa fusion avec Numericable, filiale d'Altice, en novembre 2014 - tandis que le titre de la holding du magnat du câble Patrick Drahi a flambé de 76,8% sur la même période.

Sur les trois premiers mois de 2017, le numéro deux français des télécoms a affiché une légère progression de ses ventes - +0,6% à 2,7 milliards d'euros - pour le deuxième trimestre consécutif. Sa marge d'exploitation a cependant reculé de 1,8 point à 30,3%, pénalisée par des investissements lourds dans les contenus et le réseau pour reconquérir les abonnés.

Bien qu'il ait rattrapé son retard dans le déploiement du très haut débit mobile pour afficher à ce jour le plus grand nombre d'antennes 4G déployés, SFR reste handicapé par ses problèmes passés de qualité de réseau et de service.

L'opérateur a perdu 111.000 clients grands publics dans le mobile et 34.000 dans le fixe par rapport au dernier trimestre de 2016 sur un marché français toujours animé par une guerre des promotions qui a également pénalisé son revenu moyen par abonné (ARPU).

SFR continue d'anticiper une stabilisation de son chiffre d'affaires pour l'ensemble de 2017 qui sera marquée par le déclenchement d'une nouvelle restructuration prévoyant le départ d'un tiers des effectifs.

A contrario, les actifs rachetés par Altice aux Etats-Unis continuent de briller, signant une hausse de 3,8% de leur chiffre d'affaires à changes constants et un bond de leur marge à 41,4% contre 33,9% au premier trimestre 2016.

Le groupe de Patrick Drahi a déposé le mois dernier un dossier auprès des autorités boursières américaines en vue de l'introduction en Bourse d'une participation dans Altice USA avec l'ambition de lever entre un et deux milliards de dollars pour financer des acquisitions sur un marché américain en pleine recomposition.

La part du capital qui a vocation à être mise en Bourse, de même que la fourchette de prix, restent à déterminer, précise le groupe dans son communiqué de résultats.   Suite...

 
Le groupe de télécoms et de médias européen Altice a fait état jeudi d'une hausse de ses résultats au premier trimestre, portés par ses actifs aux Etats-Unis dont les performances contrastent avec les difficultés persistantes de sa filiale française SFR. /Photo prise le 23 janvier 2017/REUTERS/Jacky Naegelen