Panneaux solaires: L'allemand SolarWorld se déclare en faillite

mercredi 10 mai 2017 21h33
 

FRANCFORT (Reuters) - L'allemand SolarWorld, un temps le premier fabricant européen de panneaux solaires, a annoncé mercredi son intention de se déclarer en faillite, finissant ainsi par succomber à la concurrence de ses rivaux chinois contre laquelle a longtemps lutté Frank Asbeck, fondateur et président du directoire de l'entreprise.

Cette dernière fut l'une des rares en Allemagne de résister à une crise majeure du secteur intervenue au tournant de la décennie, provoquée par une surproduction ayant à l'époque entraîné une chute des prix et balayé des groupes tels que Q-Cells, Solon et Conergy.

Il y a quatre ans, SolarWorld fut contraint à la restructuration, échappant alors à la faillite via un échange titres de dette contre actions et un apport de capitaux du Qatar, entré à hauteur de 29% dans le capital de l'entreprise via Qatar Solar S.P.C.

Mais une nouvelle vague d'exportations chinoises bon marché, conséquence des ambitions chinoises revues en baisse en matière de production d'énergie solaire, a été le coup de trop pour SolarWorld, dont le dernier bénéfice remonte à 2014.

(Christoph Steitz, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 
L'allemand SolarWorld, un temps le premier fabricant européen de panneaux solaires, a annoncé mercredi son intention de se déclarer en faillite, finissant ainsi par succomber à la concurrence de ses rivaux chinois contre laquelle a longtemps lutté Frank Asbeck, fondateur et président du directoire de l'entreprise. /Photo d'archives/REUTERS/Wolfgang Rattay