Adidas cède ses activités golf au fonds KPS pour 425 millions de dollars

mercredi 10 mai 2017 20h14
 

FRANCFORT (Reuters) - Adidas a annoncé mercredi la cession de ses marques spécialisées dans le golf, telles que TaylorMade, Adams Golf et Ashworth, au fonds d'investissement KPS Capital Partners, une vente qui aura un impact négatif sur les comptes de l'équipementier sportif allemand.

Le groupe précise dans un communiqué qu'il recevra 425 millions de dollars (391 millions d'euros) de KPS, dont environ la moitié en numéraire et le reste en billets garantis et en contreparties conditionnelles.

Adidas avait racheté TaylorMade en 1997 et en avait fait le premier équipementier mondial du golf. Ashworth fut rachetée en 2008 pour 72,8 millions de dollars et Adams quatre ans plus tard pour 70 millions de dollars.

Le groupe avait mis en vente ces trois marques il y a tout juste un an, prenant acte d'une baisse drastique de la pratique du golf aux Etats-Unis, qui réunit la moitié des joueurs de ce sport dans le monde.

Adidas souligne que la cession de ses équipements golf se traduira par une charge autour de 100 millions d'euros.

Il y a une semaine, le groupe allemand a annoncé des résultats au premier trimestre supérieurs aux attentes, portés par des performances meilleures que celles de Nike sur les marchés nord-américain et chinois et par la solide croissance de ses activités en ligne.

En plus de la cession du golf, Adidas a également annoncé un nouveau remaniement de sa direction, avec notamment la nomination d'une première femme à son directoire depuis 1993.

Depuis qu'il est devenu président du directoire en octobre, en remplacement du vétéran Herbert Hainer, Kaspar Rorsted a fait de la diversification des équipes dirigeantes l'une de ses priorités.

(Arno Schuetze et Emma Thomasson, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 
Adidas a annoncé mercredi la cession de ses marques spécialisées dans le golf, telles que TaylorMade, Adams Golf et Ashworth, au fonds d'investissement KPS Capital Partners, une vente qui aura un impact négatif sur les comptes de l'équipementier sportif allemand. /Photo prise le 6 avril 2017/REUTERS/Joe Penney