Le qatari Mannai seul maître à bord chez GFI Informatique

mercredi 10 mai 2017 19h22
 

PARIS (Reuters) - La société qatarie Mannai Corp, qui contrôle déjà 51% du capital de GFI Informatique, a conclu un accord avec les fonds Apax Partners/Altamir et Boussard & Gavaudan afin de racheter leurs participations et de détenir ainsi à terme quelque 95% dans le groupe français de services informatiques.

Mannai rachètera auprès d'Apax Partners, Altamir (18,5% du capital) et Boussard & Gavaudan (25,8% du capital et des droits de vote), un premier bloc de 29% au prix de 8,00 euros par action GFI en 2017, puis un second bloc de 15% environ au 2e trimestre 2018, cette fois sur la base d'un prix de 8,50 euros.

A l'issue de ces opérations, Mannai Corporation précise qu'il entend néanmoins maintenir la cotation de GFI.

Le titre GFI a clôturé mercredi à 7,68 euros, soit une capitalisation boursière de plus de 511 millions d'euros.

(Jean-Michel Bélot)