9 mai 2017 / 20:10 / dans 4 mois

Wall Street sans enthousiasme malgré de bons résultats

Wall Street a fini en ordre dispersé et sur de faibles écarts la séance de mardi. L'indice Dow Jones a perdu 36,50 points (0,17%). /Photo prise le 4 mai 2017/REUTERS/Brendan McDermid

PARIS/NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini en ordre dispersé et sur de faibles écarts la séance de mardi, en dépit de bons résultats de sociétés et d‘un réveil du goût du risque motivé par la victoire d‘Emmanuel Macron à l‘élection présidentielle française.

L‘indice VIX, dit “indice de la peur”, avait bien touché en séance son niveau le plus bas en plus de 10 ans, mais il n‘en gagnait pas moins 2,3% à la clôture de Wall Street.

“Au vu des événements de la planète, le bon sens fait dire qu‘il devrait y avoir au moins une volatilité moyenne des fluctuations quotidiennes sur le S&P-500; or, il semble très léthargique”, prévenait en séance Christian Magoon (Amplify ETFs).

L‘indice n‘a pas fluctué de plus de 0,4%, dans un sens ou dans l‘autre, durant les 11 dernières séances.

Il ajoutait qu‘il était peut-être temps de rechercher la sécurité après avoir profité d‘un élan haussier porté par des éléments tant macroéconomiques, que géopolitiques et microéconomiques.

L‘indice Dow Jones a perdu 36,50 points (0,17%) à 20.975,78 points. Le S&P-500 a cédé 2,46 points (0,1%) à 2.396,92. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 17,93 points (0,29%) à 6.120,59.

Aux valeurs, les hausses ne manquent pourtant pas mais sept des 11 grands indices sectoriels du S&P ont fini dans le rouge.

United Continental Holdings et American Airlines ont fini chacune sur un gain de 4,8% après des publications bien accueillies. L‘indice Dow Jones des compagnies aériennes, qui avait pris 2% depuis le début de l‘année à la clôture de lundi, a gagné 2,5%.

Marriott International a inscrit en séance un plus haut historique de 103,22 dollars pour finir sur un gain de 6,4%, au lendemain de la publication par le premier groupe hôtelier mondial de résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

Office Depot (+2,9%) a publié un bénéfice supérieur aux attentes pour le premier trimestre de son exercice grâce notamment à la cession d‘une partie de ses magasins et à la baisse de ses coûts.

Valeant Pharmaceuticals International a relevé mardi sa prévision de bénéfice d‘exploitation annuel après avoir dégagé un profit trimestriel, le premier depuis six trimestres.

Conséquence: son action s‘est envolée de plus de 24%.

Apple, devenue la première entreprise américaine à clôturer une séance boursière sur une capitalisation de plus de 800 milliards de dollars, a progressé de 0,6%.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below