Airbus veut améliorer A321neo pour occuper le milieu de marché

mardi 9 mai 2017 11h29
 

par Tim Hepher

PARIS (Reuters) - Airbus étudie une série d'améliorations de sa famille A320neo pour défendre sa principale machine à cash face aux projets de Boeing, sur un segment de marché situé entre les monocouloirs et bi-couloirs, sans pour autant investir dans un tout nouvel avion à ce stade.

Quelques semaines après avoir livré son premier A321neo, équipé de nouveaux moteurs, l'avionneur européen a commencé à discuter avec ses équipementiers sur des versions améliorées baptisées A321neo-plus et, plus récemment A321neo-plus-plus, a-t-on déclaré de sources proches du dossier.

Après avoir lourdement investi dans leurs programmes, les avionneurs cherchent désormais à préserver leur trésorerie, afin de soutenir leurs actions en Bourse. Mais Boeing menace de perturber le jeu avec un tout nouvel avion positionné sur le milieu de marché.

L'A321neo-plus-plus (qui améliorerait encore la version remotorisée de l'A321) serait ainsi lancé si l'américain donnait le coup d'envoi à un nouvel avion pouvant transporter entre 220 et 260 passagers. Airbus devrait alors équiper son nouvel A321neo d'une nouvelle aile en composite de carbone pour l'alléger et réduire ses coûts d'exploitation.

L'A321neo, qui comprend 189 sièges, se vend quatre fois mieux que le modèle équivalent de Boeing, affectant les ventes de 737 et remplaçant certains 757.

Boeing espère que son nouvel avion de milieu de marché convaincra non seulement les clients du 757 mais aussi ceux qui recherchent un appareil de 200 à 250 sièges.

Sa nouvelle conception allie la cabine spacieuse d'un gros porteur et la soute cargo compacte d'un monocouloir afin d'alléger l'appareil et de réduire ses coûts d'exploitation.

Selon les sources sectorielles, Boeing devrait commencer à proposer son nouvel avion aux compagnies aériennes l'année prochaine en vue d'un lancement en 2019 pour une entrée en service en 2024 ou 2025.   Suite...

 
Airbus étudie une série d'améliorations de sa famille A320neo pour défendre sa principale machine à cash face aux projets de Boeing, sur un segment de marché situé entre les monocouloirs et bi-couloirs, sans pour autant investir dans un tout nouvel avion à ce stade. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau