9 mai 2017 / 07:14 / dans 5 mois

Continental relève sa prévision de ventes, le cash flow déçoit

Continental a légèrement relevé mardi sa prévision de chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année en dépit d'une hausse des prix des matières premières, tout en faisant état d'une baisse de la génération de trésorerie du fait d'un développement de ses activités. /Photo d'archives/REUTERS/Fabian Bimmer

BERLIN (Reuters) - Continental a légèrement relevé mardi sa prévision de chiffre d‘affaires pour l‘ensemble de l‘année en dépit d‘une hausse des prix des matières premières, tout en faisant état d‘une baisse de la génération de trésorerie du fait d‘un développement de ses activités.

L‘équipementier automobile allemand, numéro deux mondial en termes de ventes, renforce son expertise en électronique, notamment auprès des clients tels que Volkswagen, Daimler et Ford qui accroissent leurs investissements dans les technologies liées aux voitures électriques et autonomes.

Continental a dit s‘attendre à ce que l‘activité reste solide au deuxième trimestre après avoir publié des résultats supérieurs aux attentes. Il s‘attend également à ce que les ventes dépassent 43,5 milliards d‘euros cette année grâce à une forte demande de composants automobiles, soit un relèvement de 500 millions d‘euros par rapport au chiffre donné le 2 mars.

“Continental est bien positionné en termes financiers”, a déclaré son directeur financier Wolfgang Schäfer, dans un communiqué. “Nous sommes en mesure d‘agir à partir d‘une position de force”.

La hausse des coûts des prix des matières premières va amputer les ventes de 175 millions d‘euros sur la période avril-juin avant de diminuer au cours des prochains trimestres, malgré l‘augmentation des tarifs de Continental pour amortir cet impact, a dit à Reuters Wolfgang Schäfer.

Continental, concepteur de technologies d‘assistance à la conduite, de systèmes d‘injection de carburant et de pneumatiques, a vu sur le trimestre son “cash flow” (génération de trésorerie) chuter à 133 millions d‘euros contre 489 millions un an auparavant en raison d‘une poursuite de ses dépenses dans ses usines de pneus et autres sites de production.

La baisse du cash flow a été le principal point d‘ombre dans les résultats de Continental, estime Sascha Gommel, analyste chez Commerzbank, car il indique la capacité d‘une entreprise à réinvestir, à mener des acquisitions, à verser des dividendes ou à réduire son endettement.

A la Bourse de Francfort, le titre recule de 0,75% à 204,85 euros vers 11h45 GMT, contre une hausse de 0,67% de l‘indice Dax-30.

Andreas Cremer; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below