Le bénéfice de Commerzbank supérieur aux attentes

mardi 9 mai 2017 09h44
 

par Arno Schuetze

FRANCFORT (Reuters) - Commerzbank a annoncé mardi une hausse plus forte que prévu de son bénéfice net trimestriel en raison d'un élément exceptionnel favorable dans son unité chargée des liquidations d'actifs, qui éclipse la faiblesse de ses résultats dans ses activités auprès des particuliers et des entreprises.

La deuxième banque d'Allemagne, derrière Deutsche Bank, a réalisé au premier trimestre un bénéfice net de 217 millions d'euros alors que les analystes attendaient 107 millions.

Le titre prend 1,55% à 9,55 euros à 07h43 GMT en Bourse de Francfort, soit une hausse plus forte que celle du secteur bancaire européen dans son ensemble dont l'indice gagne 0,68% au même moment.

Le bénéfice d'exploitation global de Commerzbank a augmenté de 11% sur les trois premiers mois de l'année mais il a chuté de 20% dans ses deux principales activités.

Les banques européennes continuent de souffrir de la faiblesse des taux d'intérêt alors qu'elles s'efforcent dans le même temps de nettoyer leurs bilans des conséquences de la crise financière mondiale.

"Il est évident qu'il faudra un certain temps pour que notre croissance soit suffisante pour surpasser de manière significative le fardeau résultant d'un environnement de taux d'intérêt négatifs", a déclaré le président du directoire de Commerzbank, Martin Zielke, cité dans un communiqué.

Le résultat trimestriel de la division chargée du financement des petites et moyennes entreprises allemandes, vache à lait de l'établissement, a reculé en raison de la faiblesse du marché.

L'établissement a pourtant lancé une offre de crédit de 6 milliards d'euros aux PME en cherchant à profiter de la croissance de la demande liée aux anticipations de redressement des taux d'intérêt.   Suite...

 
Commerzbank a annoncé mardi une hausse plus forte que prévu, de 28%, de son bénéfice trimestriel en raison notamment d'éléments favorables exceptionnels dans son unité chargée des liquidations d'actifs. La deuxième banque d'Allemagne a réalisé au premier trimestre un bénéfice net de 217 millions d'euros alors que les analystes attendaient 107 millions. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski