7 mai 2017 / 20:02 / il y a 3 mois

L'euro au-dessus de $1,10 après la victoire de Macron

L'euro a franchi dimanche le seuil de 1,10 dollar pour la première fois depuis l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis et a inscrit un plus haut d'un an contre le yen en réaction à la large victoire d'Emmanuel Macron à l'élection présidentielle française. /Photo d'archives/Toby Melville

LONDRES/PARIS (Reuters) - L'euro a franchi dimanche le seuil de 1,10 dollar pour la première fois depuis l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis et a inscrit un plus haut d'un an contre le yen en réaction à la large victoire d'Emmanuel Macron à l'élection présidentielle française.

Emmanuel Macron a été élu dimanche président de la République en s'imposant avec plus de 65% des voix face à la candidate d'extrême droite Marine Le Pen.

Dans les premières transactions en Asie, l'euro a progressé de 0,2% touchant un point haut à 1,1023 dollar, au plus haut depuis le 9 novembre.

La devise européenne a gagné jusqu'à 0,5% contre le yen, qui jouit d'un statut de valeur refuge, pour inscrire un plus haut d'un an à 124,58 yens.

Le dollar a aussi progressé contre la devise japonaise, atteignant un plus haut de sept semaines à 113,14 yens.

La devise européenne avait déjà fortement progressé après le premier tour de l'élection présidentielle française qui avait vu le candidat pro-européen d'En Marche! arriver en tête devant Marine Le Pen, le 23 avril dernier.

L'euro s'est apprécié de 2,50% contre le dollar entre le 21 avril et le 5 mai.

Sur la même période les actifs financiers français ont aussi bénéficié de la disparition du risque d'une sortie de la France de l'Union européenne et de l'euro lié à l'éventualité d'une victoire de Marine Le Pen.

Au fur et à mesure des sondages d'intentions de vote pour le second tour confirmant la large avance d'Emmanuel Macron, la Bourse de Paris a accru ses gains pour progresser de près de 7,4% entre les deux tours contre une progression de 6,35% de l'indice Eurostoxx 50 des valeurs de la zone euro.

L'écart entre le taux de rendement des obligations françaises et allemandes à 10 ans, mesure de la prime de risque exigée par les investisseurs pour détenir la dette publique française, a été divisé par deux, passant d'un plus haut de près de 80 points à moins de 40 points de base vendredi.

Jemima Kelly à Londres et Marc Joanny pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below