Record de clôture du S&P 500 à Wall St avec l'énergie

vendredi 5 mai 2017 22h40
 

par Lewis Krauskopf

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse modérée vendredi, portant le S&P 500 à un record de clôture, à la faveur à la fois de la bonne tenue du compartiment énergétique dans la foulée du rebond des cours du brut, de l'annonce d'un nombre de créations d'emplois supérieur aux attentes en avril et de l'action Apple.

L'indice Dow Jones a gagné 0,26%, soit 55,47 points, à 21.006,94. Le S&P-500, plus large, a pris 9,77 points, soit 0,41%, à 2.399,29. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 25,42 points (+0,42%) à 6.100,76.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow Jones a pris 0,32%, le S&P 500 a gagné 0,63% et le Nasdaq a avancé 0,88%, les trois principaux indices boursiers de Wall Street enchaînant leur troisième progression hebdomadaire de suite.

A la faveur des promesses de dérégulation, de baisse des impôts et d'une relance par l'infrastructure faites par Donald Trump, Wall Street s'est envolée vers de nouveaux sommets depuis la victoire de l'homme d'affaires à l'élection présidentielle du 8 novembre.

Depuis cette date, le S&P 500 est en hausse de 12%, le gain de l'indice depuis le début de l'année étant de 7,2% après +9,5% en 2016.

Toutefois, au cours des huit dernières séances, l'indice n'a guère bougé dans un sens comme dans l'autre, ce qui amène certains acteurs de marché à dire que "l'effet Trump" touche peut-être à sa fin.

"Nous sommes en face d'un marché actions qui a perdu son élan et nous restons dans une marge de fluctuation très étroite", a relevé William Delwiche, chargé de la stratégie investissements chez Robert W. Baird.

  Suite...

 
La Bourse de New York a fini en hausse modérée vendredi. L'indice Dow Jones a gagné 0,26% à 21.006,94 points. Le S&P-500, plus large, a pris 0,41% à 2.399,29 points, soit un nouveau record. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson