Léger tassement de la croissance dans les services

jeudi 4 mai 2017 10h06
 

PARIS (Reuters) - La croissance de l'activité dans le secteur des services s'est légèrement tassée le mois dernier en France tout en restant à un niveau élevé sous l'impulsion notamment des nouvelles commandes, selon la version définitive de l'indice Markit publiée jeudi.

L'indice d'activité des services s'est établi à 56,7 le mois dernier, en retrait par rapport au plus haut de près de six ans enregistré en mars (57,5) tout comme par rapport à sa première estimation publiée le 21 avril (57,7).

Il se maintient ainsi pour le dixième mois consécutif au-dessus du seuil de 50 qui distingue croissance et contraction de l'activité.

L'indice composite, qui associe des éléments de l'indice des services et de celui du secteur manufacturier - dont l'activité a encore accéléré en avril pour connaître son plus fort niveau de croissance depuis six ans [nL8N1I06YV]- a quant à lui atteint 56,6, après 56,8 en mars.

Il s'inscrit lui aussi en deçà de son estimation "flash" de 57,4.

La progression de l'activité dans les services en avril a notamment été alimentée par une croissance des nouvelles commandes, en progression depuis maintenant 14 mois d'affilée.

La hausse de la demande a conduit les prestataires de services à augmenter leurs effectifs pour le quatrième mois consécutif, quoiqu'à un rythme modéré.

Les chefs d'entreprise du secteur interrogés par le cabinet d'études restent très optimistes concernant leurs perspectives à un an, leur niveau de confiance atteignant un pic de six ans.

(Yann Le Guernigou)

 
Visitors walk inside the Passage des Princes, a covered arcade which houses numerous shops dedicated to toys, in Paris, France, November 21, 2016.  Picture taken November 21, 2016.  REUTERS/Charles Platiau - RTX2VB4X