4 mai 2017 / 06:16 / dans 5 mois

Veolia: Le rythme du rebond s'accélère et devrait rester soutenu

Veolia a publié jeudi des résultats en hausse au titre du premier trimestre 2017, dopés par ses performances à l'international hors d'Europe et la poursuite de ses baisses de coûts, et a confirmé l'ensemble de ses objectifs. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Veolia a publié jeudi des résultats en hausse au titre du premier trimestre, marqués par une accélération de la reprise de son chiffre d‘affaires dont il espère pouvoir bénéficier tout au long de l‘année, et a confirmé l‘ensemble de ses objectifs.

Le numéro un mondial du traitement de l‘eau et des déchets a vu ses ventes progresser de 4,5% à change constant, après +1,9% au quatrième trimestre 2016, enregistrant un croissance de 11,8% à l‘international hors d‘Europe tirée par l‘Amérique latine, l‘Asie et l‘Amérique du Nord.

Son chiffre d‘affaires trimestriel s‘est ainsi établi à 6.270 millions, son résultat net courant part du groupe à 155 millions d‘euros (+4,8%) et son Ebitda à 863 millions (+0,9%).

“Sans vous confirmer que nous serons au même rythme de 4,5% (de hausse des ventes), nous aurons un rythme de croissance soutenu tout au long de l‘année me semble-t-il”, a déclaré son PDG, Antoine Frérot, lors d‘une conférence téléphonique.

Veolia a en outre confirmé ses perspectives, qui incluent pour 2017 une “stabilité ou croissance modérée” de son Ebitda et des économies supérieures à 250 millions d‘euros (après 63 millions au premier trimestre).

Le groupe continue également de viser une poursuite de la hausse de ses ventes et une reprise de croissance “plus soutenue” de son Ebitda en 2018, ainsi qu‘un Ebitda de 3,3 à 3,5 milliards d‘euros en 2019.

Antoine Frérot a aussi rappelé que Veolia souhaitait se développer en priorité par croissance organique et qu‘il n‘avait pas aujourd‘hui de projet d‘acquisition de taille similaire à celle de GE Water, en cours de rachat par son rival Suez.

L‘action Veolia a clôturé mercredi sur un cours de 17,53 euros, enregistrant une hausse de 8,4% depuis le début de l‘année après une baisse de 26% en 2016, pour une capitalisation proche de 9,6 milliards.

Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below