Air France-KLM voit ses réservations pour l'été augmenter

jeudi 4 mai 2017 09h24
 

par Cyril Altmeyer et Victoria Bryan

PARIS (Reuters) - Air France-KLM voit ses réservations s'améliorer grâce à une reprise du trafic vers l'Asie et l'Amérique du Sud mais reste prudent sur ses perspectives de résultats face à la volatilité des cours du pétrole et des changes.

Le groupe franco-néerlandais a indiqué jeudi avoir baissé ses coûts unitaires de 1,7% au premier trimestre, contre un objectif de recul de plus de 1,5% sur l'année, notamment grâce à la réduction des coûts de son personnel, au moment où la compagnie Air France mène des négociations délicates avec ses navigants.

Le numéro deux européen derrière l'allemande Lufthansa fait également valoir dans un communiqué qu'il a ramené la baisse de sa recette unitaire à 0,5% sur le trimestre contre un recul de 4% sur la période correspondante de 2016.

L'amélioration des perspectives commerciales constatée depuis le début d'année s'est accélérée, le groupe voyant ses réservations augmenter sur le lucratif segment du long courrier pour les mois à venir alors même qu'il a prévu d'augmenter nettement ses capacités cette année.

"On n'est pas en train de dire que tout va bien, on dit juste que les tendances qu'on avait indiquées sont bien confirmées, voire même s'améliorent un petit peu", a dit le directeur financier Frédéric Gagey à des journalistes.

A date, les réservations pour des voyages jusqu'en juillet inclus permettent d'ores et déjà d'augmenter le coefficient de remplissage des avions de trois à quatre points en rythme annuel.

"Les perspectives à court terme semblent favorables, mais nos inquiétudes à long terme subsistent", écrit cependant dans une note Liberum, qui maintient sa recommandation à "vendre".

A 9h20, l'action prend 0,72% à 7,679 euros à la Bourse de Paris, portant son rebond depuis le début de l'année à près de 48%.   Suite...

 
Air France-KLM a annoncé jeudi une perte d'exploitation conforme aux attentes au premier trimestre et a dit déceler une amélioration des réservations depuis le début de l'année. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Laurenson