Wall Street termine en lègère baisse après la Fed

mercredi 3 mai 2017 22h47
 

par Lewis Krauskopf

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a dans l'ensemble fini en baisse mercredi après le statu quo observé par la Réserve fédérale à l'issue d'une réunion de politique monétaire de deux jours et alors que la séance a encore été marquée par de nombreuses publications de résultats.

La banque centrale a minimisé le ralentissement de la croissance de l'économie américaine au premier trimestre, tombée à un plus bas de trois ans, soulignant au contraire la solidité du marché de l'emploi, ce qui a conforté les anticipations d'une prochaine hausse des taux en juin.

Les investisseurs estiment désormais à 65% la probabilité d'un relèvement d'un quart de point de l'objectif des taux de fonds fédéraux ("fed funds") lors de la prochaine réunion de la Fed des 13 et 14 juin, montrent des données Thomson Reuters.

"La Fed a communiqué son credo sur des hausses de taux graduelles", a dit Ryan Sweet, économiste chez Moody's Analytics. "La prochaine fois qu'ils vont relever les taux, ce sera vraisemblablement en juin."

L'indice Dow Jones a grapillé 8,01 points (+0,04%) à 20.957,90. Le S&P-500, plus large, a perdu 3,04 points, soit 0,13%, à 2.388,13. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 22,82 points (0,37%) à 6.072,55.

L'indice des valeurs financières du S&P 500, dont les investisseurs considèrent qu'elles bénéficient d'un environnement de hausse des taux, a terminé en hausse de 0,33%.

Le S&P 500 évolue à des niveaux proches de son plus haut à la faveur d'une saison de résultats, ressortis dans l'ensemble au-dessus des attentes.

La hausse attendue des profits des entreprises du S&P 500 sur les trois premiers de l'année est désormais estimée à 14,2% en moyenne, au plus haut depuis 2011.   Suite...

 
La Bourse de New York a dans l'ensemble fini en baisse mercredi après le statu quo observé par la Réserve fédérale. Le Dow Jones a grapillé 0,04% à 20.957,90 points. /Photo prise le 3 mai 2017/REUTERS/Brendan McDermid