May 3, 2017 / 8:20 AM / 3 months ago

Les Bourses en Europe baissent, les résultats animent la cote

4 MINUTES DE LECTURE

Les principales Bourses européennes évoluent mercredi en légère baisse en début de séance sous l'effet d'une avalanche de résultats d'entreprises diversement accueillis. À Paris, l'indice CAC 40 cède 0,2% 07h45 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,1% et à Londres, le FTSE recule de 0,2%. /Photo d'archives/Christian Hartmann

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent mercredi en légère baisse en début de séance sous l'effet d'une avalanche de résultats d'entreprises diversement accueillis.

À Paris, l'indice CAC 40 cède 0,2% à 5.293,90 points vers 07h45 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,1% et à Londres, le FTSE recule de 0,2%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro abandonne 0,05%, le FTSEurofirst 300 0,04% et le Stoxx 600 0,1%.

L'une des plus fortes baisses du CAC 40 est pour LafargeHolcim qui cède 1,3% malgré des résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

La meilleure progression de l'indice parisien est pour Solvay (+2,8%) qui s'est dit confiant pour ses objectifs annuels après des résultats marqués par une croissance dans tous les segments.

En tête du Stoxx 600, le groupe danois Novo Nordisk, numéro un mondial des traitements du diabète, prend 6,3% après avoir publié un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes et revu en légère hausse sa prévision de bénéfice d'exploitation annuel.

L'une des plus fortes baisses du Stoxx 6000 est pour Hugo Boss avec un recul de 5,7%. L'enseigne allemande de prêt-à-porter a publié un bénéfice et un chiffre d'affaires trimestriels meilleurs que prévu et confirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'année mais les ventes en ligne ont déçu.

Sur le plan sectoriel, la plus forte baisse en Europe est pour les très volatiles ressources de base (-1,13%) devant l'automobile (-0,89%), qui souffre des chiffres décevants du marché américain en avril. Peugeot, lanterne rouge du CAC, perd 1,6%.

Les résultats relèguent pour un temps au second plan le risque politique à quatre jours du second tour, dimanche, de l'élection présidentielle en France.

Emmanuel Macron, toujours favori mais en léger recul, est crédité de 59% des intentions contre 41% pour Marine Le Pen, selon un sondage Ipsos Sopra Steria pour Le Monde et le Cevipof publié mercredi.

Dans ce contexte, le rendement de l'obligation d'Etat français à 10 ans a touché son plus bas niveau depuis la mi-janvier, tombant brièvement sous 0,74%.

De l'autre côté de l'Atlantique, la Réserve fédérale publiera à 18h00 GMT son traditionnel communiqué au terme de deux jours de réunion de son comité de politique monétaire, qui ne sera pas suivi cette fois d'une conférence de presse.

Les investisseurs anticipent un statu quo de la part de la banque centrale américaine, qui n'actualisera pas ses prévisions économiques. Son communiqué n'en sera pas moins étudié de près moins d'une semaine après l'annonce d'une croissance américaine bien plus faible que prévu au premier trimestre.

Les marchés s'attendent à un resserrement monétaire le mois prochain, ce qui soutient le dollar, qui évolue à un pic de six semaines face à un panier de devises de référence. L'euro recule légèrement face au billet vert, autour de 1,0918 dollar.

Les cours du pétrole remontent après avoir fortement baissé mardi, toujours en raison de craintes liées à la surabondance de l'offre, malgré les efforts de l'Opep pour limiter la production afin de soutenir les prix. Le Brent se rapproche de 51 dollars le baril et le brut léger américain se traite autour de 48 dollars.

Les marchés actions européens ont débuté le mois sur une note positive, soutenus par des résultats bien accueillis et de bons indices de l'activité manufacturière dans la zone euro. De son côté, Wall Street a fini en légère hausse, la progression des valeurs technologiques et industrielles compensant le recul des constructeurs automobiles et du secteur de l'énergie.

Apple cédait toutefois du terrain dans les transactions hors séance après l'annonce d'une baisse inattendue des ventes d'iPhone.

La Bourse de Shanghai a reculé de 0,25% avec des investisseurs préoccupés par la perspective d'un renforcement de l'arsenal réglementaire.

La Bourse de Tokyo est fermée pour trois jours en raison de la "Golden Week", une succession de jours fériés.

Patrick Vignal, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below