UBS prudente après des profits trimestriels soutenus par la gestion privée

vendredi 28 avril 2017 12h42
 

par Brenna Hughes Neghaiwi et Joshua Franklin

ZURICH (Reuters) - UBS a enregistré au premier trimestre son deuxième meilleur début d'année depuis la crise financière avec la bonne performance de ses activités de gestion de fortune mais elle a souligné que les incertitudes macroéconomiques et géopolitiques pourraient peser sur le reste de l'année.

La première banque suisse, numéro un mondial de la gestion de fortune, a annoncé vendredi avoir dégagé sur les trois premiers mois de l'année un bénéfice net de 1,3 milliard de francs (1,2 milliard d'euros), en hausse de 79% par rapport à la même période de 2016. Les analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un bénéfice net à 919 millions de francs.

"Si la reprise mondiale est susceptible de se poursuivre, les incertitudes macroéconomiques, les tensions géopolitiques et les politiques favorisant la discorde constituent quant à elles des risques pouvant affecter le moral des clients et les volumes de transactions", a prévenu la banque dans un communiqué.

La collecte nette dans les activités de gestion de fortune est ressortie à 18,6 milliards de francs, soutenue par l'Europe mais avec des contributions positives de toutes les régions du monde, précise la banque. Cela représente une hausse de 7,6% supérieure à l'objectif de la banque qui se situe dans une fourchette de 3% à 5%. Elle a atteint 1,9 milliard de dollars chez UBS Wealth Management Americas.

"Le principal fait marquant est le remarquable rétablissement de la division Wealth Management, la plus importante", a dit Tomasz Grzelak, analyste de Baader Helvea.

"Nous pensons que ce développement, dont la banque avait bien besoin, va nettement calmer les inquiétudes des investisseurs sur le principal moteur de croissance d'UBS."

Vers 09h45 GMT, l'action UBS avance de 3,3% en Bourse de Zurich à 17,20 francs, plus forte hausse de l'indice sectoriel des banques européennes qui gagne 0,33% au même moment.

  Suite...

 
UBS a enregistré au premier trimestre un bond de 79% de son bénéfice net, qui a dépassé les prévisions les plus optimistes. /Photo prise le 24 avril 2017/REUTERS/Arnd Wiegmann