STMicroelectronics: Un Français pressenti pour succéder au PDG Carlo Bozotti

jeudi 27 avril 2017 13h22
 

par Matthieu Protard, Gwénaëlle Barzic et Eric Auchard

PARIS/FRANCFORT (Reuters) - STMicroelectronics est sur le point de propulser son directeur des opérations Jean-Marc Chery au poste de directeur général adjoint, une fonction nouvellement créée qui fait du français le successeur probable du PDG Carlo Bozotti.

L'actuel numéro un, depuis longtemps considéré comme étant sur la sellette, est finalement reconduit pour un an le temps d'assurer la continuité chez le fabricant de semi-conducteurs.

Selon une source au fait du dossier, le choix probable d'un successeur en interne traduit la difficulté des Etats français et italien, qui détiennent ensemble 27,5% de la société, à s'entendre sur un candidat externe.

Le cabinet de chasseurs de tête Spencer Stuart avait pourtant été mandaté il y a un an et demi, le mandat de Carlo Bozotti, à la tête du groupe depuis mars 2005, arrivant à échéance cette année.

"La nouvelle organisation et la création d'une nouvelle fonction de directeur général adjoint positionne Chery comme le successeur. C’est quelqu’un qui est opérationnel", a précisé la source.

L'organigramme du numéro deux européen des semi-conducteurs, né en 1987 du rapprochement entre l'italien SGS et du français Thomson Semiconducteurs, a toujours relevé d'une savante répartition entre Français et Italiens.

Face aux difficultés et aux pertes qui ont contraint le groupe à plusieurs plans sociaux, le gouvernement français a appelé à une nouvelle stratégie l'an dernier.

Depuis lors, STMicroelectronics a relevé la tête, porté par des réductions de coûts, un recentrage sur des secteurs porteurs et de nouveaux contrats.   Suite...

 
STMicroelectronics est sur le point de propulser son directeur des opérations Jean-Marc Chery au poste de directeur général adjoint. L'actuel numéro un, depuis longtemps considéré comme étant sur la sellette, est finalement reconduit pour un an le temps d'assurer la continuité chez le fabricant de semi-conducteurs. /Photo d'archives/REUTERS/Denis Balibouse