Lloyds défie les prévisions en publiant un bénéfice stable au 1er trimestre

jeudi 27 avril 2017 08h57
 

par Lawrence White

LONDRES (Reuters) - Lloys Banking Group a publié jeudi un bénéfice stable au premier trimestre, alors qu'il était attendu en légère baisse en conséquence du référendum favorable au Brexit de juin 2016.

Le bénéfice imposable a été de 2,1 milliards de livres (2,5 milliards d'euros), comparable à celui de l'an passé, alors que le consensus le donnait à 1,9 milliard de livres.

"Ces résultats témoignent encore de la solidité de notre 'business model' simple, à bas risque, et tourné vers le client", a dit le directeur général Antonio Horta-Osorio.

Le leader britannique du crédit immobilier a fait état d'une marge d'intérêts nette de 2,8% contre 2,74% un an auparavant et pense que le ratio se maintiendra cette année, défiant là encore la prévision d'une contraction dans un environnement économique incertain.

Le ratio de fonds propres CET1, une mesure très suivie de la solidité du bilan, est ressorti à 14,3%, ce qui en fait l'une des banques les mieux capitalisées d'Europe.

Le contribuable a dorénavant récupéré l'intégralité des 20,3 milliards de livres qui avaient été injectés dans l'établissement lors de son sauvetage en 2008, a dit la semaine dernière le ministre des Finances Philip Hammond.

Londres compte vendre le petit reliquat qui lui reste dans la banque "dans les mois qui viennent".

Le retour intégral dans la sphère du privé contraste avec la situation de la concurrente Royal Bank of Scotland, dont l'Etat détient encore plus de 70% du capital et qui n'a toujours pas dégagé le moindre bénéfice annuel depuis son renflouement à la même époque.   Suite...

 
Lloys Banking Group a publié jeudi un bénéfice stable au premier trimestre, alors qu'il était attendu en légère baisse en conséquence du référendum favorable au Brexit de juin 2016. Le bénéfice imposable a été de 2,1 milliards de livres (2,5 milliards d'euros). /Photo d'archives/REUTERS/Paul Hackett