Airbus: Coûts des programmes et hélicoptères ont pesé au 1er trimestre

jeudi 27 avril 2017 09h06
 

par Cyril Altmeyer et Tim Hepher

PARIS (Reuters) - Airbus a annoncé jeudi une chute plus nette que prévu de son bénéfice d'exploitation ajusté trimestriel sous l'effet des coûts liés aux programmes d'avions commerciaux et aux difficultés persistantes du marché des hélicoptères.

Le groupe d'aérospatiale et de défense fait état dans un communiqué d'un recul de 52% de l'Ebit ajusté du premier trimestre à 240 millions d'euros, à comparer aux 344 millions du consensus réalisé pour Reuters par Inquiry Financial, soit une marge d'Ebit réduite à 1,8% contre 4,1%.

Le titre a ouvert en repli de 1,9% à 72,68 euros, accusant ainsi la plus forte baisse de l'indice CAC 40 (-0,31%).

L'Ebit du pôle d'avions commerciaux a chuté de 31%, tandis que la division hélicoptères est passée dans le rouge, avec une perte d'exploitation de deux millions.

Bernstein souligne dans une note que les marges des deux divisions sont inférieures aux attentes.

Mais l'intermédiaire, comme Jefferies, mettent en avant le fait que la montée en cadence de l'A350, le programme le plus surveillé d'Airbus, se déroule toujours comme prévu, en vue d'un rythme de dix avions produits par mois fin 2018.

"Les perturbations résiduelles de la chaîne d'approvisionnement commencent à se résorber", précise Airbus dans un communiqué, tout en soulignant que la situation reste "tendue".

  Suite...

 
Airbus a annoncé jeudi une chute plus nette que prévu de son bénéfice d'exploitation ajusté trimestriel sous l'effet des coûts de montée en cadence de production d'avions commerciaux et de la répartition de leurs livraisons. Son résultat net progresse en revanche de 52% à 608 millions d'euros. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier