Wall Street se replie légèrement, Trump ne surprend pas sur la fiscalité

mercredi 26 avril 2017 23h21
 

par Rodrigo Campos

(Reuters) - La Bourse de New York a fini mercredi en léger repli après avoir effacé en fin de séance l'intégralité de ses gains de la journée, les projets de baisses d'impôts dévoilés par la Maison blanche n'ayant finalement réservé aucune surprise aux investisseurs.

Après deux séances de progression vigoureuse, l'indice Dow Jones a cédé 21,03 points, soit 0,10%, à 20.975,09. Le Standard & Poor's 500, plus large et principale référence des investisseurs, a cédé 1,16 point, soit 0,05%, à 2.387,45 après avoir frôlé en séance son record à 2.400,98 points atteint le 1er mars. Le Nasdaq Composite a fini inchangé en pourcentage, en recul de 0,27 point à 6.025,23.

Dans un résumé succinct d'une seule page traçant les grandes lignes de la réforme fiscale promise par Donald Trump, la Maison blanche a annoncé que le président américain comptait ramener l'impôt sur les sociétés à 15%, contre au moins 35% actuellement, et proposer un important rabais fiscal aux multinationales qui rapatrient aux Etats-Unis des bénéfices réalisés à l'étranger.

Pour les ménages, Donald Trump souhaite réduire de sept à trois le nombre de tranches d'imposition, ce qui, avec diverses autres mesures, est censé alléger la pression fiscale sur l'Américain moyen.

Le président américain doit désormais s'entendre avec sa majorité républicaine au Congrès, ce qu'il n'est toujours pas parvenu à faire au sujet d'une réforme voire d'une abrogation de l'Obamacare.

"Pour être honnête, nous n'avons pas beaucoup de détails pour le moment" au sujet de la réforme fiscale, a déclaré David Lefkowitz, stratégiste marchés chez UBS Wealth Management à New York. "La grande question, c'est vraiment de savoir ce qui est réalisable du point de vue budgétaire et politique au Congrès et cela va être une rude bataille pour que ce projet se traduise en loi."

Les discussions se poursuivent au sujet de la refonte de l'Obamacare, le système d'assurance-maladie ayant étendu la couverture santé à un plus grand nombre d'Américains, et les ultraconservateurs, qui ont bloqué tout accord jusqu'à présent, ont laissé entendre mercredi qu'ils pourraient accepter une nouvelle mouture du projet de réforme.

Cette annonce a pesé sur les établissements hospitaliers et les assureurs les plus exposés aux Américains à bas revenus, comme HCA (-1,27%) et Universal Health (-2,43%)côté hôpitaux et Centene (-0,89%) et Molina Healthcare (-1,24%) côté assureurs.   Suite...

 
La Bourse de New York a fini mercredi en léger repli après avoir effacé en fin de séance l'intégralité de ses gains de la journée, les projets de baisses d'impôts dévoilés par la Maison blanche n'ayant finalement réservé aucune surprise aux investisseurs. Après deux séances de progression vigoureuse, l'indice Dow Jones 0,10%. /Photo prise le 19 avril 2017/REUTERS/Brendan McDermid