25 avril 2017 / 18:17 / il y a 4 mois

L'exploitant français de Burger King va racheter Groupe Flo

Le groupe de restauration Groupe Flo, propriétaire d'Hippopotamus et de Taverne de Maître Kanter, a annoncé mardi un accord de restructuration de sa dette bancaire et sa prise de contrôle par Groupe Bertrand, qui exploite notamment les enseignes Burger King et Quick en France. /Photo d'archives/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Le groupe de restauration Groupe Flo a annoncé mardi un accord de restructuration de sa dette bancaire et sa prise de contrôle par Groupe Bertrand, qui exploite notamment les enseignes Burger King et Quick en France.

Groupe Flo, propriétaire pour sa part d'Hippopotamus, de Taverne de Maître Kanter ou encore de Bistro Romain, a estimé dans un communiqué que cette cession devrait lui permettre "de résoudre (ses) difficultés (...) sur ses marchés et dans ses activités en s'adossant à un grand industriel du secteur disposant de 20 ans d'expérience sur le marché français (...)".

Groupe Bertrand réalise actuellement plus de 1,3 milliard d'euros de ventes à l'enseigne avec 650 restaurants et près de 11.000 salariés en France.

Outre Burger King et Quick, il exploite les enseignes Au Bureau et Café Leffe, des concessions (La Villette, Musée des Invalides, Jardin des Tuileries….), des brasseries parisiennes (Lipp, L'Alsace, le Procope, etc.) et la marque Angelina.

Selon les termes de l'accord signé par Groupe Flo avec Groupe Bertrand, avec ses banques et avec son actionnaire de contrôle Financière Flo, l'entreprise conservera une dette bancaire de 15,4 millions d'euros environ contre 72 millions actuellement.

BNP Paribas et Banques Populaires Rives de Paris, qui ont accepté une réduction de 50% de leur encours, seront les deux banques du groupe, tandis que les autres banques bénéficieront d'un remboursement de 30%.

Après le vote d'une augmentation de capital de 72,3 millions d'euros à laquelle Groupe Bertrand souscrira, ce dernier prendra le contrôle de Groupe Flo à travers l'acquisition de Financière Flo, dont les actionnaires ont accepté de mettre à disposition un financement obligataire de 6,2 millions pour une durée d'environ 3 ans.

Dans le cadre de son recentrage stratégique, Groupe Flo a par ailleurs reçu une offre du Groupe Le Duff pour l'acquisition de la chaîne de restauration Tablapizza, dont la réalisation est envisagée d'ici le 30 juin.

Pénalisé par un environnement économique difficile aggravé par les attentats de novembre 2015 survenus à Paris, Groupe Flo a en outre publié mardi ses résultats 2016 définitifs, marqués par une perte nette part du groupe de 65,5 millions d'euros et un chiffre d'affaires en repli de 9,9%.

La cotation du titre reprendra mercredi.

Benjamin Mallet, édité par

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below