Le climat des affaires en France reste favorable en avril

mardi 25 avril 2017 09h38
 

PARIS (Reuters) - Le climat des affaires est resté inchangé en avril en France, se maintenant franchement au-dessus de la moyenne pour le cinquième mois consécutif, selon les données publiées mardi par l'Insee.

Cette stabilité recouvre notamment une nette progression dans l'industrie manufacturière, où le climat des affaires a atteint son plus haut niveau depuis juin 2011, alors qu'il a légèrement reculé dans les services.

L'indicateur global du climat des affaires, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprise interrogés dans le cadre de cette enquête mensuelle, s'est maintenu à 104 en avril, soit quatre points au-dessus de sa moyenne de long terme.

Par secteurs, l'indicateur de l'industrie manufacturière s'est inscrit à 108, gagnant trois points par rapport à sa valeur de mars, qui a été révisée en hausse d'un point à 105 par rapport à sa première estimation. Il dépasse nettement les anticipations des économistes interrogés par Reuters, qui l'attendaient à 104.

A l'inverse, celui des services a diminué d'un point à 103, tout en restant supérieur à sa moyenne de longue période.

L'indicateur du bâtiment est resté stable à 100 et celui du commerce détail a reflué de trois points, à 103. Pour ces deux indicateurs, le chiffre de mars a été rehaussé d'un point par rapport à la première estimation, du fait "de l'intégration de réponses tardives d'entreprises", souligne l'Insee.

L'indicateur de retournement pour l'ensemble de l'économie reste dans la zone indiquant un climat conjoncturel favorable, précise l'institut.

Dans les services, le solde d'opinions relatif aux perspectives générales, qui reflète le point de vue des chefs d’entreprise sur l'ensemble de leur secteur, reste stable et se maintient nettement au-dessus de son niveau moyen.

Pour autant, ils sont moins nombreux qu'en mars à anticiper une hausse de l'activité ou de la demande pour les prochains mois.   Suite...

 
Le climat des affaires est resté inchangé en avril en France, se maintenant franchement au-dessus de la moyenne pour le cinquième mois consécutif. Cette stabilité recouvre notamment une nette progression dans l'industrie manufacturière, où le climat des affaires a atteint son plus haut niveau depuis juin 2011, alors qu'il a légèrement reculé dans les services. /Photo prise le 18 avril 2017/REUTERS/Benoit Tessier