Novartis: Bénéfice en baisse au 1er trimestre, Alcon et Entresto ont pesé

mardi 25 avril 2017 08h14
 

ZURICH (Reuters) - Novartis a annoncé mardi une baisse de 4% de son bénéfice net courant au premier trimestre, conséquence des dépenses liées à la relance des ventes de sa filiale de produits ophtalmologiques Alcon et à la commercialisation de son traitement de l'insuffisance cardiaque Entresto.

Le bénéfice net courant du groupe pharmaceutique suisse est revenu à 2,69 milliards de dollars (2,48 milliards d'euros), dépassant le consensus Reuters, qui le donnait à 2,67 milliards.

Le chiffre d'affaires trimestriel a reculé de 1% à 11,54 milliards de dollars, alors que les analystes financiers l'attendaient en moyenne à 11,6 milliards.

Novartis a confirmé ses prévisions 2017, notamment celle d'un bénéfice opérationnel courant "globalement aligné sur l'exercice précédent ou en recul à un taux bas à un chiffre".

Le directeur général, Joe Jimenez, a présenté 2017 comme une nouvelle année de transition marquée par les investissements engagés pour interrompre la baisse des ventes d'Alcon et pour lancer celles d'Entresto tout en absorbant le recul du chiffre d'affaires du Glivec, un traitement du cancer dont le brevet a expiré.

Joe Jimenez compte sur de nouveaux médicaments, dont le traitement du cancer du sein Kisquali, récemment lancé, Cosentyx contre le psoriasis et Entresto pour relancer la croissance de Novartis l'an prochain.

"Novartis a de nouveau réalisé une performance solide au premier trimestre", a-t-il déclaré dans le communiqué de résultats. "Les moteurs de croissance, dont Cosentyx et Entresto, ont plus que compensé l'érosion causée par les génériques, en particulier de Glivec."

Entresto a réalisé sur les trois premiers mois de l'année un chiffre d'affaires de 84 millions de dollars, inférieur d'un million seulement au consensus.

Les ventes de Cosentyx ont quant à elles plus que doublé à 410 millions de dollars.   Suite...

 
Novartis a annoncé mardi une baisse de 4% de son bénéfice net courant au premier trimestre, conséquence des dépenses liées au processus de vente de sa filiale de produits ophtalmologiques Alcon et à la commercialisation de son traitement de l'insuffisance cardiaque Entresto. /Photo d'archives/REUTERS/Vivek Prakash