Wall Street en baisse avec le risque français, Mattel a pesé

samedi 22 avril 2017 14h35
 

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a clôturé en baisse vendredi, les prises d'initiatives restant limitées avant le premier tour de l'élection présidentielle française, dimanche, et en dépit de l'annonce par le président américain Donald Trump qu'il présentera mercredi prochain un plan de réductions "massives" d'impôts pour les ménages et les entreprises.

L'indice Dow Jones a reculé de 30,95 points, soit 0,15%, à 20.547,76. Le S&P-500, plus large, a perdu 7,15 points, soit 0,30%, à 2.348,69. Le Nasdaq Composite a cédé de son côté de 6,25 points (0,11%) à 5.910,52.

Après deux semaines consécutives de recul, les principaux indices de Wall Street affichent toutefois une progression hebdomadaire, portés par de solides résultats d'entreprises et les espoirs d'une annonce par le président américain de son plan de réductions d'impôts.

Donald Trump a promis vendredi de dévoiler mercredi prochain un plan fiscal comprenant des baisses d'impôts "massives" pour les ménages et les entreprises.

Sur la semaine, le Dow Jones a gagné 0,5%, le S&P 500 0,8% et le Nasdaq Composite a progressé de 1,8%

Si le risque politique français a alimenté la prudence, les opérateurs de marché restent attentifs aux nombreux résultats d'entreprises, qui continuent de soutenir le sentiment de marché.

Sur les 95 entreprises du S&P 500 qui ont publié jusqu'à présent leurs résultats trimestriels, 75% ont affiché des performances supérieures aux attentes, selon des données de Thomson Reuters, une proportion supérieure aux 71% constatés sur les quatre derniers trimestres.

Les profits des entreprises du S&P 500 devraient ressortir en hausse de 11,2% sur le trimestre, leur plus forte progression depuis 2011.   Suite...

 
Wall Street a clôturé en baisse vendredi. L'indice Dow Jones a reculé de 30,95 points, soit 0,15%. /Photo prise le 19 avril 2017/REUTERS/Brendan McDermid