April 21, 2017 / 3:40 PM / 3 months ago

L'AMF requiert 750.000 d'euros d'amende contre un analyste financier

2 MINUTES DE LECTURE

Le Collège de l'Autorité des marchés financiers (AMF) a requis vendredi une amende de 750.000 euros à l'encontre d'un ex-analyste financier accusé d'avoir utilisé des notes de recherche avant leur publication pour prendre des positions sur les marchés boursiers, rapporte le quotidien Les Echos. /Photo d'archives/Toby Melville

PARIS (Reuters) - Le Collège de l'Autorité des marchés financiers (AMF) a requis vendredi une amende de 750.000 euros à l'encontre d'un ex-analyste financier accusé d'avoir utilisé des notes de recherche avant leur publication pour prendre des positions sur les marchés boursiers, rapporte le quotidien Les Echos.

Les "procureurs" de l'AMF, ajoute le quotidien sur son site internet, ont aussi demandé une interdiction de 10 ans d'exercice contre cet ancien analyste de Kepler Cheuvreux qui aurait dégagé une plus-value de 289.000 euros en deux ans et violé le règlement intérieur de la société de services financiers lui interdisant d'intervenir sur des titres, selon Les Echos.

L'analyste a fait valoir qu'il était convaincu que les notes d'analyse financière ne constituaient pas des informations privilégiées. Une notion sur laquelle la Commission des sanctions de l'AMF devra donc trancher.

L'AMF n'a pas fait de commentaire sur cette information. Kepler Cheuvreux n'a pu être joint dans l'immédiat.

Dominique Rodriguez, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below