Wall Street dopé par les résultats, dont American Express

jeudi 20 avril 2017 23h17
 

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse de près de 1%, des résultats d'entreprise meilleurs que prévu, à l'image de ceux d'American Express, reléguant au deuxième plan les préoccupations géopolitiques, qu'il s'agisse de la Corée du Nord, de la Syrie ou de l'élection présidentielle française.

L'indice Dow Jones a gagné 0,85%, soit 174,22 points, à 20.578,71. Le S&P-500, plus large, a pris 17,67 points, soit 0,76%, à 2.355,84. Et le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 53,74 points (+0,92%) à 5.916,78, un niveau record.

Avant leurs gains du jour, le Dow Jones et le S&P 500 avaient enchaîné deux baisses de suite en raison des préoccupations géopolitiques mais aussi du fait de plusieurs résultats jugés décevants, tels ceux de Goldman Sachs, de Johnson & Johnson ou encore d'IBM.

Comme Wall Street reste non loin de son niveau record atteint début mars au plus fort du "Trump trade" et que les investisseurs commencent à douter de la mise en oeuvre des promesses du président américain ayant alimenté ce "Trump trade", ces derniers comptent sur de bons résultats d'entreprise pour justifier le niveau de valorisation élevé du marché actions.

Le titre American Express a terminé sur un bond de 5,92%, à 80,02 dollars, soit de loin la plus forte hausse du Dow, après que l'émetteur de cartes de crédit a fait état mercredi après la clôture d'un bénéfice du premier trimestre meilleur que prévu.

Dans la foulée d'American Express, le compartiment financier a gagné 1,55%, soit la meilleure performance sectorielle devant les industrielles (+1,08%).

"Les investisseurs mettent les questions géopolitiques à l'arrière-plan et se concentrent sur la micro-économie (...) sur les résultats et sur ce que ces résultats disent", a déclaré Ken Polcari, directeur du trading chez O'Neil Securities.

  Suite...

 
La Bourse de New York a fini en hausse de près de 1%, des résultats d'entreprise meilleurs que prévu, à l'image de ceux d'American Express, reléguant au deuxième plan les préoccupations géopolitiques, qu'il s'agisse de la Corée du Nord, de la Syrie ou de l'élection présidentielle française. L'indice Dow Jones a gagné 0,85%, soit 174,22 points. /Photo prise le 20 avril 2017/REUTERS/Brendan McDermid