AccorHotels accélère nettement au 1er trimestre, la France se redresse

jeudi 20 avril 2017 20h10
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - AccorHotels a dégagé une croissance organique de 7,4% au premier trimestre, marqué par un net redressement de son activité en France et une très solide activité en Europe qui a permis de compenser une chute au Brésil pour cause de crise économique.

Le chiffre d'affaires du numéro un européen de l'hôtellerie, qui ne consolide plus sa division de gestion immobilière - dont il s'apprête à céder une majorité du capital -, a totalisé 425 millions d'euros, signant une hausse de 35,4% en données publiées liée aux multiples acquisitions réalisées par le groupe.

A périmètre et changes constants, la progression est ressortie à 7,4% après une hausse de 3,1% au dernier trimestre de 2016, et à 5,6% pour la seule activité de gestion hôtelière (HotelServices).

"Le trimestre a été très positif (...), reflétant une activité très soutenue dans la majorité des régions et la contribution significative des hôtels de luxe qui génèrent 44% du chiffre d'affaires d'HotelServices", s'est félicité le directeur financier Jean-Jacques Morin lors d'une conférence de presse téléphonique.

En France, premier marché du groupe, le chiffre d'affaires a reculé de 1,3% en raison d'éléments exceptionnels liés notamment au passage en franchise d'une soixantaine d'hôtels de Grape Hospitality, à un jour d'activité en moins et à des facturations pour des ouvertures d'hôtels.

Mais le revenu par chambre disponible (RevPar), principale mesure d'activité pour le secteur, y a été positif (+5,3%) pour la première fois depuis 2015, grâce au retour de la fréquentation touristique qui s'était effondrée il y a un an après les attentats de Paris.

A Paris, particulièrement touchée et où le RevPar était en baisse à deux chiffres en 2016, la hausse a atteint 6,8% au premier trimestre.

"La très bonne nouvelle de ce premier trimestre, c'est l'inflexion de l'activité en France", a souligné le directeur financier.   Suite...

 
AccorHotels a dégagé une croissance organique de 7,4% au premier trimestre, marqué par un net redressement de son activité en France et une très solide activité en Europe qui a  permis de compenser une chute au Brésil pour cause de crise économique. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes