Goldman Sachs et J&J ont pesé sur Wall Street

mardi 18 avril 2017 22h17
 

par Yashaswini Swamynathan

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé la séance de mardi en baisse, affectée par des résultats de sociétés jugés décevants et par les tensions géopolitiques persistantes.

Goldman Sachs Group a publié un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes, les gains réalisés dans les activités de banque d'investissement ne permettant pas de compenser le fléchissement des activités de marché.

La banque, qui a perdu 4,7%, a pesé sur l'indice S&P-500 de la finance (-0,83%), même si Bank of America (-0,44%) a annoncé une hausse plus marquée que prévu de son bénéfice net du premier trimestre, grâce à la hausse de ses activités de marché sur l'obligataire et des commissions sur les émissions d'actions et d'obligations.

Johnson & Johnson a fait état de résultats trimestriels inférieurs aux projections des analystes, en raison d'une baisse de la demande pour ses produits pharmaceutiques, tout en relevant ses prévisions pour l'ensemble de 2017 pour tenir compte de son acquisition de la biotech suisse Actelion.

Le groupe de santé, qui a cédé 3,1%, a fait reculer l'indice S&P-500 de la santé d'un peu plus de 1%.

L'indice Dow Jones a perdu 113,64 points (0,55%) à 20.523,28 points. Le S&P-500, plus large, a cédé 6,82 points (0,29%) à 2.342,19 points. Le Nasdaq Composite a laissé 7,3 points (0,12%) à 5.849,47 points.

Le rally boursier qui avait été inspiré par l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis et par ses promesses électorales, tend à battre de l'aile en raison des récents faux-pas de son administration, notamment l'échec du projet de suppression du programme de santé Obamacare.

Le secrétaire au Trésor Steve Mnuchin a prévenu, dans un entretien au Financial Times, que le calendrier de la réforme fiscale lancée par le gouvernement ne serait vraisemblablement pas tenu à la suite de cet échec.   Suite...

 
Wall Street a terminé la séance de mardi en baisse, affectée par des résultats de sociétés jugés décevants et par les tensions géopolitiques persistantes. Le Dow Jones a perdu 0,55% à 20.523,28 points. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid