Baisse inattendue de la production manufacturière en mars aux USA

mardi 18 avril 2017 16h01
 

WASHINGTON (Reuters) - La production manufacturière a baissé en mars aux Etats-Unis de manière inattendue, accusant son plus fort repli en sept mois sous l'effet notamment d'un recul de production automobile, a annoncé la Réserve fédérale mardi.

La production manufacturière a reculé de 0,4% le mois dernier, après un gain de 0,3% en février, chiffre revu en baisse par rapport à la hausse de 0,5% précédemment annoncée.

Les économistes interrogés par Reuters projetaient en moyenne une production manufacturière en hausse de 0,1% en mars.

En rythme annualisé, la production manufacturière a augmenté de 2,7% sur l'ensemble du premier trimestre.

La production industrielle dans son ensemble a progressé de 0,5% le mois dernier en raison d'un bond de 8,6% de la production d'électricité. C'est la plus forte hausse jamais enregistrée dans ce secteur en raison d'un retour à un temps de saison alors que les conditions climatiques s'étaient avérées particulièrement douces en février, réduisant les besoins de chauffage, indique la Fed.

La production minière a progressé de 0,1%, dopée par une hausse de l'exploration de pétrole et de gaz.

La production manufacturière, qui représente quelque 12% de l'économie américaine, a été plombée par la baisse de 3% de la production d'automobiles. La production de machines a accusé un repli de 0,5%.

Le taux d'utilisation des capacités industrielles a augmenté de 0,4 point à 76,1% en mars, mais dans le seul secteur manufacturier il a baissé de 0,3 point à 75,3%.

La banque centrale américaine utilise ce dernier indicateur pour déterminer dans quelle mesure l'économie peut poursuivre sa croissance sans créer de l'inflation.

(Lucia Mutikani; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison)

 
La production manufacturière a baissé en mars aux Etats-Unis de manière inattendue, accusant son plus fort repli en sept mois sous l'effet notamment d'un recul de production automobile. /Photo d'archives/REUTERS/Brian Snyder