BofA soutenu par le trading et la banque d'investissement au premier trimestre

mardi 18 avril 2017 15h30
 

(Reuters) - Bank of America (BofA) a annoncé mardi une hausse plus marquée que prévu de son bénéfice net du premier trimestre, grâce à la hausse de ses activités de marché sur l'obligataire et des commissions sur les émissions d'actions et de dettes.

Les grandes banques d'investissement américaines ont bénéficié de l'accroissement des volumes sur les marchés lié au "Trump trade", correspondant à la hausse de Wall Street, du marché obligataire et du dollar qui a suivi l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis le 8 novembre en raison de ses promesses de relance de l'économie.

Les investisseurs ont aussi modifié leurs positions à l'occasion du vote britannique sur la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne et au gré des anticipations de hausse de taux de la Réserve fédérale américaine, alimentant la hausse des volumes sur l'obligataire et les revenus des banques dans ces activités.

Leurs clients ont aussi davantage emprunté en raison de la bonne santé de l'économie américaine, bien que le rythme de croissance des prêts ait marqué le pas récemment.

"Nous avons constaté une bonne activité de nos clients dans notre portefeuille équilibré d'activités (...) L'économie américaine continue de profiter de l'optimisme des consommateurs et des entreprises, et cela se reflète dans nos résultats", a déclaré le directeur général Brian Moynihan, dans un communiqué.

Le produit net bancaire (PNB) de la deuxième banque américaine par les actifs a augmenté de 7%, à 22,45 milliards de dollars (21 milliards d'euros) sur la période janvier-mars, dépassant nettement la prévision moyenne des analystes qui tablaient sur 21,61 milliards de dollars.

Les revenus dégagés des activités de trading, hors éléments exceptionnels, ont augmenté de 21,2% pour s'établir à 4 milliards de dollars, grâce à une hausse de 29% dans l'obligataire.

JPMorgan Chase & Co, le numéro du secteur, et Citigroup, le numéro quatre, ont également annoncé la semaine dernière des bénéfices trimestriels supérieurs aux attentes, grâce à une solide activité dans le trading.

En revanche, Wells Fargo, la troisième banque américaine, a fait état d'un résultat trimestriel inchangé et d'une baisse de son produit net bancaire.   Suite...

 
BofA a annoncé mardi une hausse plus marquée que prévu de son bénéfice net du premier trimestre, grâce à la hausse de ses activités de marché sur l'obligataire et des commissions sur les émissions d'actions et de dettes. /Photo prise le 6 mars 2017/REUTERS/Mike Blake