13 avril 2017 / 05:28 / il y a 6 mois

Sodexo dit préférer les acquisitions aux rachats d'actions

PARIS (Reuters) - Sodexo préfère procéder à des acquisitions pour investir dans sa croissance future plutôt qu‘à des rachat d‘actions, a déclaré jeudi son directeur général, qui n‘a toutefois pas exclu un nouveau programme de rachat de titres.

Sodexo a confirmé jeudi ses objectifs financiers annuels après avoir publié des résultats conformes à ses attentes pour la première moitié de l'exercice 2016-2017. Le spécialiste de la restauration collective et de la distribution de services prépayés a enregistré un chiffre d'affaires de 10,634 milliards d'euros, en hausse de 0,3% hors effets de change. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes

“On préfère faire des acquisitions, on préfère investir dans notre business”, a dit lors d‘une conférence téléphonique Michel Landel, ajoutant néanmoins que la question d‘un nouveau programme de rachat d‘action à court terme n‘était pas tranchée.

“Pour l‘année qui vient on n‘en sait rien”, a-t-il dit, alors qu‘un programme de 300 millions d‘euros a été finalisé en février 2017.

Les acquisitions ont elles atteint un montant total net de 165 millions d‘euros au premier semestre et Sodexo a l‘intention de continuer à activer ce levier de croissance externe.

“On est de plus en plus pro-actifs, évidemment là, nous sommes en négociations”, a ajouté Michel Landel, expliquant qu‘il s‘agissait pour son groupe de renforcer à la fois son offre, son expertise sur certains métiers et ses positions géographiques.

INVERSION DE TENDANCE EN FRANCE

Sodexo a confirmé jeudi ses objectifs financiers de moyen terme après avoir publié des résultats conformes à ses attentes pour la première moitié de l‘exercice 2016-2017.

Si la conjoncture difficile en France a pesé sur l‘activité, Sodexo se dit optimiste pour la suite.

“On est en légère décroissance sur la France mais cela devrait s‘inverser”, prédit le directeur général, notant notamment une amélioration de l‘activité des loisirs.

Pour le premier semestre, clos le 28 février, le spécialiste de la restauration collective et de la distribution de services prépayés a enregistré un chiffre d‘affaire de 10,634 milliards d‘euros, en hausse de 0,3% hors effets de change, une performance en ligne avec le consensus Inquiry Financial pour Reuters, qui le donnait à 10,632 milliards.

Sodexo table pour l‘ensemble de l‘exercice sur une croissance interne du chiffre d‘affaires autour de 2,5% et à moyen terme sur une croissance de 4% à 7%.

Le résultat opérationnel avant coûts exceptionnels s‘établit à 723 millions d‘euros, en hausse de 7,7% hors effet de change, au-dessus des attentes du consensus de 697 millions d‘euros.

Pour cet indicateur, Sodexo vise une progression de 8% à 9% du résultat opérationnel (hors effet de change et coûts exceptionnels liés à son programme d‘économies) pour l‘exercice et de 8% à 10% à moyen terme.

Julien Ponthus, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below