Les vins du Rhône montent en gamme dans le monde

mercredi 12 avril 2017 16h13
 

par Jean-François Rosnoblet

AVIGNON, Vaucluse (Reuters) - Les vins de la vallée du Rhône ont généré 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2016, les premiers effets d'une stratégie de montée en gamme sur laquelle la filière s'appuie désormais pour conforter son positionnement à l'export.

Quantitativement, le deuxième vignoble français d'AOC (Appellation d'origine contrôlée) en superficie et en production a généré l'an dernier plus de trois millions d'hectolitres, en hausse de 1% par rapport à l'année précédente.

Le vin rouge se taille toujours la part du lion avec 80% de la récolte devant le rosé (13%) en baisse comme le blanc (7%).

"Ces baisses sur le rosé et le blanc sont des tendances épisodiques et accidentelles", a déclaré le président de l'interprofession Inter Rhône, Michel Chapoutier, en marge du salon d'Avignon (Vaucluse). "Il se boit une bouteille de la vallée du Rhône toutes les 12 secondes dans le monde."

"Il y a une demande mondiale sur le rosé, mais on ne sait pas s'il s'agit d'une tendance de fond ou si cela relève d'un phénomène de mode. Dans l'attente d'une réponse claire, les vignerons restent prudents", ajoute ce négociant-vigneron dont l'entreprise familiale est implantée à Tain, au nord de la vallée du Rhône, depuis plus de 200 ans.

Face à l'impossibilité de conserver un vin qui n'est pas de garde, les caves assurent un minimum de production pour répondre au besoin. "Il faut être vigilant sur cette tendance rosé", renchérit Eric Rosaz, le délégué général d'Inter Rhône.

MONTÉE EN GAMME   Suite...

 
Les vins de la vallée du Rhône ont généré 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2016, les premiers effets d'une stratégie de montée en gamme sur laquelle la filière s'appuie désormais pour conforter son positionnement à l'export. /Photo prise le 3 avril 2017/REUTERS/Régis Duvignau