IranAir a signé le contrat portant sur la commande de 20 ATR

lundi 10 avril 2017 10h16
 

LONDRES (Reuters) - IranAir a signé le contrat portant sur l'achat de 20 avions turbopropulsés fabriqués par ATR, coentreprise détenue à parité par Airbus et l'italien Leonardo Finmeccanica, a annoncé lundi l'agence de presse ISNA, citant le ministre des Transports Ashgar Fakhrieh-Kashan.

Ce contrat, qui représente 540 millions d'euros sur la base des prix catalogue, avait déjà été annoncé à la mi-février mais les négociations avaient traîné depuis sur des questions de maintenance et de pièces de rechange concernant les moteurs, fournis par Pratt & Whitney, filiale de l'américain United Technologies.

"Le contrat entre IranAir et ATR pour acheter 20 ATR 72-600 a été signé par des responsables des deux pays", a déclaré Ashgar Fakhrieh-Kashan.

Il n'était pas clair à ce stade si le ministre faisait référence au contrat déjà évoqué il y a près de deux mois ou à un texte final incluant un accord sur les moteurs.

ATR n'était pas disponible dans l'immédiat pour un commentaire mais, dimanche, un porte-parole avait dit : "Nous travaillons toujours à la finalisation de la transaction".

IranAir, qui a reçu il y a un mois son deuxième Airbus depuis la levée des sanctions de l'Occident à l'encontre de Teheran, pourrait recevoir son premier Boeing depuis le Révolution islamique de 1979 plus tôt que prévu.

(Bozorgmehr Sharafedin, avec la contribution de Tim Hepher à Paris et du bureau de Dubaï, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 
IranAir a signé le contrat portant sur l'achat de 20 avions turbopropulsés fabriqués par ATR, coentreprise détenue à parité par Airbus et l'italien Leonardo Finmeccanica, a annoncé lundi l'agence de presse ISNA, citant le ministre des Transports Ashgar Fakhrieh-Kashan. /Photo prise le 11 janvier 2017/REUTERS/Régis Duvignau