ABB se renforce dans l'automatisation avec le rachat de B&R

mardi 4 avril 2017 13h16
 

par John Revill et Oliver Hirt

ZURICH (Reuters) - ABB a annoncé mardi l'acquisition du groupe autrichien Bernecker + Rainer Industrie-Elektronik (B&R) afin de se renforcer dans l'automatisation industrielle, un domaine où il est déjà le numéro deux mondial derrière l'allemand Siemens.

Le groupe technologique n'a pas précisé le montant de la transaction mais une source proche du dossier a précisé qu'il était proche de deux milliards de dollars (1,87 milliard d'euros), ce qui en fait l'opération de croissance externe la plus importante menée par le directeur général Ulrich Spiesshofer depuis sa nomination il y a quatre ans.

ABB a évalué d'autres cibles potentielles dans l'automatisation industrielle, notamment la firme américaine Rockwell Automation, avant de se décider pour B&R, selon une source informée. Le porte-parole d'ABB Saswato Das s'est refusé à confirmer cette information.

B&R réalise actuellement un chiffre d'affaires annuel de plus de 600 millions de dollars qu'ABB entend porter à plus d'un milliard dans les cinq prochaines années.

Avec cette acquisition, ABB porte son chiffre d'affaires dans l'automatisation industrielle à environ 15 milliards de dollars et conforte sa position de numéro deux mondial, derrière Siemens mais devant Schneider Electric et Rockwell, sur ce marché évalué à 130 milliards de dollars.

B&R, fondé par deux ingénieurs en 1979, fabrique des contrôles programmables pour des machines utilisées par de grands groupes comme Nestlé, Procter & Gamble ou Roche.

La société non cotée produit aussi des ordinateurs et composants pour des machines et robots utilisés dans l'industrie automobile.

L'opération a été favorablement accueillie par les investisseurs et l'action ABB s'appréciait de 0,34% à 23,37 francs suisses vers la mi-journée.   Suite...

 
ABB a annoncé mardi l'acquisition du groupe autrichien  Bernecker + Rainer Industrie-Elektronik (B+R), une opération qui lui permet de se renforcer dans le domaine de l'automatisation industrielle. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann