Les Bourses européennes clôturent dans le rouge

lundi 3 avril 2017 18h15
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en baisse lundi, et Wall Street évolue également dans le rouge, pénalisées par le repli des valeurs automobiles et bancaires, les investisseurs n'ayant guère salué de bons indicateurs d'activité de part et d'autre de l'Atlantique.

À Paris, le CAC 40 a terminé en baisse de 0,71% à 5.085,91 points. Le Footsie britannique a reculé de 0,55% et le Dax allemand a cédé 0,45%. L'indice EuroStoxx 50 a perdu 0,7%, le FTSEurofirst 300 a abandonné 0,5% et le Stoxx 600 s'est replié de 0,42%.

A New York, l'indice Dow Jones perdait 0,44%, à 20.572,81 points à la clôture des marchés européens. Le Standard & Poor's 500, plus large, reculait de 0,51% et le Nasdaq Composite cédait 0,43%.

La semaine qui débute sera chargée en indicateurs économiques, avec notamment la publication vendredi du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis. La première rencontre entre le président américain, Donald Trump, et son homologue chinois, Xi Jinping, en fin de semaine sera aussi suivie avec attention.

Lundi, les indicateurs d'activité PMI et ISM en zone euro et aux Etats-Unis n'ont pas suffi à raviver l'appétit pour le risque des investisseurs. Outre-Atlantique, la croissance de l'activité du secteur manufacturier a pourtant accéléré plus que prévu en mars, tandis que le rythme d'activité des entreprises industrielles de la zone euro n'a jamais été aussi vif depuis près de six ans.

Mais le repli des valeurs bancaires, avec le plongeon de Banco Popular, a pesé d'emblée sur la tendance en Europe, tandis que la baisse du secteur automobile en fin de séance a définitivement ancré les places boursières dans le rouge.

Les chiffres inférieurs aux attentes des ventes de voitures aux Etats-Unis pour le mois de mars ont entraîné à la baisse les valeurs automobiles, dont l'indice Stoxx 600 s'est replié de 0,94%. A Milan, Fiat Chrysler a perdu 5%.

L'indice sectoriel des banques a pour sa part cédé 1,35%, pénalisé par la chute de 10,44% de Banco Popular. La banque espagnole a fait savoir qu'elle allait devoir corriger les comptes de plusieurs de ses derniers exercices, dont celui de 2016, et a par la suite annoncé la démission de son directeur général.

A Paris, BNP Paribas (-1,94%), Société générale (-2,6%) et Crédit Agricole (-1,65%) ont accusé les plus forts replis du CAC 40.   Suite...

 
Les Bourses européennes ont terminé en baisse lundi, et Wall Street évolue également dans le rouge. À Paris, le CAC 40 a terminé en baisse de 0,71% à 5.085,91 points. Le Footsie britannique a reculé de 0,55% et le Dax allemand a cédé 0,45%. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville