3 avril 2017 / 14:07 / il y a 6 mois

Wall Street ouvre quasiment inchangée

Wall Street a ouvert quasiment inchangée lundi tandis qu'en Europe, les places boursières évoluent en ordre dispersé, la prudence dominant parmi les investisseurs pour le début du deuxième trimestre. Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones gagne 22,58 points, soit 0,1%, à 20.687,90 points. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

PARIS (Reuters) - Wall Street a ouvert quasiment inchangée lundi tandis qu‘en Europe, les places boursières évoluent en ordre dispersé, la prudence dominant parmi les investisseurs pour le début du deuxième trimestre.

Quelques minutes après l‘ouverture, l‘indice Dow Jones gagne 22,58 points, soit 0,1%, à 20.687,90 points. Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,08% à 2.364,73 points et le Nasdaq Composite prend 0,23% à 5.925,38 points.

La semaine qui débute sera chargée en indicateurs économiques, avec notamment la publication vendredi du rapport mensuel sur l‘emploi aux Etats-Unis. La première rencontre entre le président américain, Donald Trump, et son homologue chinois, Xi Jinping, en fin de semaine sera aussi suivie avec attention.

“Le marché a été un peu décontenancé par les récents commentaires de Trump concernant la réunion”, relève Andre Bakhos, directeur général chez Janlyn Capital.

Le président américain a prévenu jeudi que sa rencontre avec Xi Jinping serait “très difficile”, rappelant que les Etats-Unis ne pouvaient tolérer plus longtemps des déficits commerciaux massifs et des pertes d‘emplois.

Ce lundi, les investisseurs attendent, à 14h00 GMT, la publication de l‘indice ISM manufacturier aux Etats-Unis et les chiffres des dépenses de construction pour le mois de février.

Aux valeurs, Tesla grimpe de 2,8% pour toucher son plus haut niveau depuis juillet 2014 après que le constructeur de voitures électriques a annoncé une progression de 69% de ses livraisons au premier trimestre, pour atteindre un volume sans précédent de 25.000 véhicules.

A l‘inverse, les autres constructeurs automobiles sont orientés à la baisse - General Motors perd 2,4% et Ford Motor recule de 1,3% - à l‘occasion de la publication des chiffres de ventes de voitures neuves vendues au mois de mars.

Accenture recule de 2,3%, pénalisé par l‘abaissement du conseil de Goldman Sachs de “neutre” à “vendre”.

A l‘inverse, la biotech Novocure s‘envole de plus de 50% après l‘annonce d‘une avancée dans un traitement du cancer du pancréas.

En Europe, les principales places boursières évoluent en ordre dispersé, la progression des valeurs pétrolières et industrielles étant contrebalancée par le repli des banques.

Sur les marchés pétroliers, le prix du baril de Brent se stabilise autour de 53,50 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) se traite à 50,60 dollars.

La progression des cours du brut est limitée par la hausse du dollar, qui continue de progresser face à un panier de devises de référence. Cela pénalise également l‘once d‘or, qui cède 0,1% à plus de 1.247 dollars, après avoir signé sur janvier-mars son meilleur trimestre en un an.

De son côté, la livre sterling recule nettement, pour retomber sous 1,25 dollar, après la publication de l‘indice d‘activité PMI qui a montré un ralentissement de la croissance manufacturière au Royaume-Uni le mois dernier.

Blandine Hénault, avec Yashaswini Swamynathan

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below