Le moral des ménages américains s'est moins amélioré qu'estimé

vendredi 31 mars 2017 16h49
 

(Reuters) - Le moral des ménages américains s'est amélioré en mars mais bien moins que ne l'avait laissé penser une première évaluation donnée ce mois-ci, au vu de l'enquête mensuelle de l'Université du Michigan publiée vendredi.

Son indice de confiance a progressé à 96,9 en version définitive en mars, après une première estimation le donnant à 97,6, et contre 96,3 en février. Les économistes et analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un indice de 97,6.

La composante du jugement des consommateurs sur leur situation actuelle est également bien inférieure à la première estimation, à 113,2 contre 114,5, un plus haut depuis novembre 2000, après 111,5 le mois dernier. Le consensus était de 114,0.

Celle des anticipations ressort à 86,5 (consensus: 87,0) contre 86,7 en première estimation et 86,5 en février.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

 
Le moral des ménages américains s'est amélioré en mars mais bien moins que ne l'avait laissé penser une première évaluation donnée ce mois-ci, au vu de l'enquête mensuelle de l'Université du Michigan publiée vendredi. Son indice de confiance a progressé à 96,9 en version définitive en mars, après une première estimation le donnant à 97,6, et contre 96,3 en février. /Photo d'archives/REUTERS/Rick Wilking