30 mars 2017 / 16:32 / dans 6 mois

L'Europe finit dans le désordre, l'euro recule

Les principales Bourses européennes ont terminé dans le désordre. A Paris, l'indice CAC 40 a pris 0,41%. À Francfort, le Dax a gagné 0,44% et à Londres, le FTSE a reculé de 0,06%. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé dans le désordre et avec des variation modérées une journée plutôt calme pour les actions mais plus animée sur le marché des changes avec un recul de l‘euro à la suite de données suggérant un tassement de l‘inflation dans l‘union monétaire.

La hausse des prix a ralenti au mois de mars en Allemagne mais aussi en Espagne, ce qui plaide pour un maintien par la Banque centrale européenne (BCE) d‘une politique monétaire très accommodante.

Dans ce contexte, l‘euro cède 0,4% face au dollar jeudi, autour de 1,0723, tandis que le dollar progresse modérément face à un panier de devises de référence, son indice repassant la barre de 100.

La BCE a déterminé pour l‘essentiel l‘orientation de sa politique pour cette année et n‘a pas besoin de la modifier tant qu‘il ne sera pas établi que la reprise économique dans la zone euro est durable, a déclaré Ewald Nowotny, l‘un des membres du Conseil des gouverneurs de l‘institution de Francfort.

A Paris, l‘indice CAC 40 a pris 20,60 points (0,41%) à 5.089,64 points. À Francfort, le Dax a gagné 0,44% et à Londres, le FTSE a reculé de 0,06%.

Le FTSEurofirst 300 a pris 0,47%, l‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro 0,18% et le Stoxx 600 0,52%.

La tendance a été soutenue par les ressources de base (+1,72%) et l‘énergie (+1,27%), dans le sillage d‘une hausse des cours du brut, le baril de Brent dépassant 53 dollars sur des signaux pointant vers une prolongation de la réduction de la production décidée par l‘Opep afin de soutenir les cours et de désengorger le marché.

Aux valeurs, Tullow Oil a gagné 7,73%, la plus forte hausse du Stoxx 600, grâce à un relèvement de recommandation de Goldman Sachs, qui passe de “vendre” à “neutre”.

La plus forte baisse sectorielle en Europe est pour l‘automobile (-0,77%) avec notamment un recul de 4,19% pour Daimler, propriétaire de la marque Mercedes.

A la baisse également, H&M a perdu 4% après avoir gagné plus de 3% dans les premiers échanges, certains analystes s‘inquiétant du niveau élevé des stocks du groupe de prêt-à-porter.

A Paris, TF1 a cédé 2,77%, la plus forte baisse de l‘indice large SBF120 (+0,5%). Le groupe de télévision souffre de l‘abaissement de recommandation de Natixis, d’“acheter” à “neutre”.

A l‘heure de la clôture en Europe, les grands indices de Wall Street sont dans le vert après la révision à la hausse de la croissance du produit intérieur brut des Etats au dernier trimestre 2016, à 2,1% en rythme annualisé contre 1,9% selon l‘estimation précédente.

Patrick Vignal, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below