SpaceX va lancer une fusée déjà utilisée

jeudi 30 mars 2017 16h06
 

par Irene Klotz

CAP CANAVERAL, Floride (Reuters) - La société américaine SpaceX doit lancer ce jeudi une fusée déjà utilisée, une première dans l'histoire de l'industrie spatiale.

Le lanceur Falcon 9, qui a déjà volé en avril 2016, doit décoller à 18h37 (22h37 GMT) de son pas de tir du Centre spatial Kennedy en Floride, afin de placer sur orbite un satellite de communication pour l'opérateur luxembourgeois SES.

Une fois le lanceur placé sur sa trajectoire, le premier étage de la fusée fera demi-tour et sera redirigé vers une plate-forme océanique. Le deuxième étage poursuivra son vol pour placer en orbite le satellite SES-10.

Si l'opération réussit, SpaceX n'exclut pas d'utiliser la fusée une troisième fois.

"Nous ne prenons pas un risque inconsidéré", a déclaré le directeur technique de SES, Martin Halliwell, qui note que les primes d'assurance n'ont pas augmenté pour ce vol.

SpaceX (Space Exploration Technologies) avait déjà créé un précédent en décembre 2015 en ramenant sur Terre une de ses fusées, exploit réédité depuis à plusieurs reprises.

En recyclant ses lanceurs, la société fondée par l'entrepreneur Elon Musk, également PDG du fabricant de voitures électriques Tesla, espère à terme réduire de 30% le prix de ses missions, bien moins que les tarifs pratiqués par ses concurrents, dont Arianespace.

Le coût d'une mise en orbite sur un Falcon 9 non réutilisé s'élève à 62 millions de dollars (57,8 millions d'euros).   Suite...

 
La société américaine SpaceX doit lancer ce jeudi une fusée déjà utilisée, une première dans l'histoire de l'industrie spatiale. Le lanceur Falcon 9, qui a déjà volé en avril 2016, doit décoller à 18h37 (22h37 GMT) de son pas de tir du Centre spatial Kennedy en Floride. /Photo prise le 19 février 2017/REUTERS/Joe Skipper